Accueil
Le sens de l'incarnation
Partager

Le sens de l'incarnation

Un article rédigé par Béatrice Soltner - RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
La prière, la confiance, l'accueil, la fragilité sont autant de moyens pour rejoindre et comprendre le mystère de l'Incarnation raconte Soeur Sophie, petite soeur de l'Assomption.
podcast image par défaut

Cette semaine, dans ce nouvel épisode d'Halte Spirituelle l'intégraleBéatrice Soltner échange avec Sœur Sophie, petite sœur de l'Assomption et aumônier en hôpital psychiatrique à Villejuif, autour du mystère de l'Incarnation. Par ce mystère, le Dieu révélé par Jésus Christ vient rejoindre toute vulnérabilité pour l'habiter.  
 

Rejoindre l'Homme

"Dieu nous fait confiance, Dieu se remet entre nos mains, c'est extraordinaire" introduit Soeur Sophie en évoquant la Nativité. Dieu nous rejoint, incarner par un nourrisson, qui ne peut parler alors qu'Il incarne le Verbe. En cela, Dieu nous montre qu'il englobe totalement notre condition d'êtres humains, avec les limites que cela impose, de la naissance à la mort.

La nativité est toujours un événement particulièrement symbolique pour la communauté des petites soeurs de l'Assomption. "Au départ nous allions dans les familles pour aider les mamans qui ont accouché, pour prendre soin des enfants, donc oui dans notre histoire ça nous touche beaucoup" raconte-t-elle.

 

"Pour nous petites soeurs, ce qui est important c'est d'avoir les pieds bien dans le réel, dans le concret et d'avoir une communauté et des temps de prières."
 

Faire confiance, le cadeau de Dieu

En nous faisant cadeau de son Fils, Dieu établi un pacte d'amour avec l'humanité mais nous accorde aussi, à nous, pécheurs, une confiance totale. Notre capacité de confiance est une grâce à chérir. Pour Soeur Sophie faire confiance est vital. "Quand on a confiance en nous, nos vies sont changées, c'est pas grand chose la confiance, ce n'est pas quelque chose de matériel, mais si elle n'est pas donnée, on ne peut pas vivre et Dieu nous fait confiance en nous donnant Jésus " explique la petite soeur de l'Assomption.

Dans notre foi, la confiance est aussi nécessaire. Sans avoir confiance en Dieu, comment réussir à grandir dans les pas du Christ ? Pour certains patients que Soeur Sophie accompagne il n'est pas simple de s'abandonner à Dieu. Par exemple, il est parfois compliqué de réciter le Notre Père explique Soeur Sophie, "il peut arriver à des personnes de ne pas pouvoir réciter le Notre Père, si la relation au Père a été mauvaise, accueillir que Dieu est Père c'est très compliqué".
 

"L'expérience humaine, blessée, ne permet pas toujours d'accueillir un Dieu fragile, un Dieu aimant."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don