Accueil
Le régime alimentaire des ressuscités
Partager

Le régime alimentaire des ressuscités

Un article rédigé par Fabien Revol - RCF, le 24 février 2020  -  Modifié le 6 mars 2024
Source Biblique Le régime alimentaire des ressuscités

Pendant le Carême, le jeûne incite à prendre du recul sur son alimentation: si l'état de ressuscité auquel nous aspirons est l'absence de violence, quel regard sur la consommation de viande?

podcast image par défaut

"SOURCE BIBLIQUE", UNE CHRONIQUE À RETROUVER DANS L'ÉMISSION "COMMUNE PLANÈTE" - Commune Planète, c'est la nouvelle émission d'écologie sur RCF. Un rendez-vous hebdomadaire proposé par Anne Kerléo à découvrir dès ce vendredi 10 janvier 2020.
> En savoir plus

 

Ce vendredi, le thème de l'émission COMMUNE PLANÈTE étant "Manger au XXIe siècle", et à l'approche du Carême, Fabien Revol veut attirer notre attention sur la question du régime alimentaire des ressuscités… que nous sommes déjà un peu en tant que chrétiens !

Si l'on regarde au moins un verset des prophéties d’Isaïe sur ce point, au verset 11 on peut lire : "La vache et l’ourse auront même pâture, leurs petits auront même gîte. Le lion, comme le bœuf, mangera du fourrage." Les temps messianiques nous parlent de la fin des temps, c’est-à-dire le temps de la glorification de la création en une création nouvelle dans laquelle tout est créé de nouveau selon la vie et la gloire mêmes de Dieu. Depuis sa perspective, Isaïe décrit ce temps comme celui d’un temps de paix universel et cosmique entre les créatures. C’est aussi un temps qui restaure ce que Dieu créateur avait instauré à savoir un régime végétarien universel selon la Genèse : les fruits pour les humains, l’herbe pour les autres animaux.

 

Dieu dit encore : « Je vous donne toute plante qui porte sa semence sur toute la surface de la terre, et tout arbre dont le fruit porte sa semence : telle sera votre nourriture. À tous les animaux de la terre, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui va et vient sur la terre et qui a souffle de vie, je donne comme nourriture toute herbe verte. » Et ce fut ainsi.
(Gn 1, 29-31*

 

Or, dans sa lettre aux Romans, saint Paul écrit : "Le royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de nourriture ou de boisson." (Rm 14, 17) Il faut comprendre que l’état de ressuscité est d’abord un état d’absence de violence que l’alimentation carnée évoque dans ce texte. Or si vivre en ressuscité dans la création nouvelle c’est vivre dans l’absence de violence, on peut s’interroger sur le témoignage chrétien qui est un témoignage de vie de ressuscité.

Je ne propose ni de devenir végétarien ni de devenir vegan, mais de réfléchir à sa consommation de produits animaux dans cette perspective. De temps en temps témoigner d’une création réconciliée sans violence pourrait passer par une adaptation de son régime alimentaire, et je dis bien de temps en temps.

... Et peut être qu’un Carême sans viande et sans poisson pourra être le temps favorable pour témoigner de cette promesse d’une création réconciliée qui accompagne celle de la résurrection. Je reviendrai sur les modalités de cette réconciliation une prochaine fois, toujours avec saint Paul.

 

*Source : AELF

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don