Accueil
Le MRJC face à la crise des agriculteurs

Le MRJC face à la crise des agriculteurs

RCF, le 29 février 2024  -  Modifié le 29 février 2024
L'actu chrétienne LE MRJC face au malaise agricole

Le salon de l’agriculture bat son plein sur fond de malaise et de colère des agriculteurs. Cette colère le mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC) l'a vu grandir au fil des années. 

Manifestation devant la préfecture de Nevers le 27 février 2024. Crédit photo :  Frédéric Moreau / Hans Lucas. Manifestation devant la préfecture de Nevers le 27 février 2024. Crédit photo : Frédéric Moreau / Hans Lucas.

Le mouvement rural de la jeune chrétienne a été créé en 1963, issu de la Jeunesse agricole catholique (JAC) fondée elle en 1929. Ce mouvement d’éducation populaire chrétien, ouvert aux 13-30 ans, participe à l’animation et à la valorisation des territoires ruraux avec des festivals, des échanges internationaux, des camps d’été et des formation à l’animation. L’une des missions du MRJC consiste aussi à retisser du lien à créer des espaces de dialogues à réfléchir sur l’installation de jeunes agriculteurs. 

Un malaise observé depuis plusieurs années

Le mouvement se retrouve aussi en première ligne d'un malaise et d'une colère paysanne qui n’a cessé de croître depuis de nombreuses années pour exploser ces dernières semaines.  "On a vu monter cette colère dans nos territoires, mais aussi au travers nos proches et dans nos familles. Certains problèmes comme les obstacles à l’installation de jeunes agriculteurs, on les a identifiés depuis longtemps" explique la présidente du MRJC, Manon Rousselot-Pailley; "Le MRJC de par son cheminement sur les questions agricoles défend aujourd’hui un mode d’agriculture paysanne agroécologique" ajoute-t-elle.

Un mouvement d'Eglise ouvert à ceux qui ne sont pas chrétiens

Le MRJC est aussi un mouvement d’Église rappelle la présidente. "On a une proposition spirituelle. Mais on est aussi ouvert à des jeunes qui ne sont pas chrétiens. L’idée de permettre tout un cheminement pour faire tomber certaines barrières et d’idées préconçues autour de l’Église. On porte aussi des sujets dans un esprit d’ouverture" précise Manon Rousselot-Pailley. Le MRJC selon ses chiffres encadre environ 3 000 jeunes en France.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don