Accueil
Le message de Mgr Laurent Ulrich aux jeunes des JMJ
Partager

Le message de Mgr Laurent Ulrich aux jeunes des JMJ

Un article rédigé par Philippe Lansac, Odile Riffaud - RCF, le 4 août 2023  -  Modifié le 4 août 2023
JMJ de Lisbonne 2023 Rencontre avec Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris

Un grand nombre d'évêques sont présents aux JMJ. Parmi eux Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris, qui accompagne les jeunes de son diocèse. Des jeunes qu'il encourage à "ne pas avoir peur de l'avenir" et à "s'engager"...

Mgr Laurent Ulrich était l'invité du Journal des JMJ sur RCF et Radio Notre-Dame, en direct de Lisbonne, le 04/08/2023 ©Bertrand Lachanat / RCF Mgr Laurent Ulrich était l'invité du Journal des JMJ sur RCF et Radio Notre-Dame, en direct de Lisbonne, le 04/08/2023 ©Bertrand Lachanat / RCF

 

Il accompagne son diocèse aux JMJ de Lisbonne. Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris, adresse un message aux jeunes. Lui qui se dit frappé par leur "grande lucidité" sur les problèmes contemporains, les encourage à ne pas avoir "peur de l'avenir" et à "s'engager politiquement et socialement".

 

 

 


 

LES JMJ DE LISBONNE, UN ÉVÉNEMENT À SUIVRE EN DIRECT SUR RCF

Proposées par l'Église catholique, les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) rassemblent plus d’un million de jeunes du monde entier. Près de 40.000 Français sont attendus du 1er au 6 août à Lisbonne, c'est la troisième plus grosse délégation. RCF, avec Radio Notre-Dame, se mobilise pour vous faire vivre ces temps de prière, de fête et de partage.

> En savoir plus

 



 

 

"La force symbolique" du pape

 

C’est fait, les jeunes des JMJ ont pu voir le pape, lors de la cérémonie d’accueil ce jeudi 3 août. Pour les pèlerins, voir le pape c’est "une joie immense", témoigne Benjamin. À 17 ans, ce parisien est tout aussi ému par la réaction des jeunes lors de la cérémonie. "On a pu apercevoir le monde entier l’acclamer, vraiment ça m’a mis les frissons et c’était vraiment un moment formidable !" Même impression chez Nelson, autre Parisien de 18 ans, qui décrit "une sensation incroyable"

 

Cet enthousiasme autour du pape, parfois critiqué comme de la "papolaterie", peut toutefois s’explique par "la force symbolique de cet homme", décrit Mgr Laurent Ulrich. "Je suis toujours très frappé chez cet homme, de son intériorité qui est, j’allais dire, visible. On voit qu’il est concentré sur la rencontre du Christ, qu’il trouve dans le silence de la prière et qu’il trouve dans la rencontre." L’archevêque de Paris observe la "capacité" de ce pape à "entrer en dialogue" et à "manifester l’amour du Christ".

 

 

 

→ À LIRE : Le pape François aux JMJ : que retenir de ses premières prises de parole ?


 

 

Pour Mgr Laurent Ulrich, le pape s'adresse à "tous"

 

En prononçant son discours lors de la cérémonie d’accueil, le pape est assez largement sorti de son texte pour improviser. Fidèle à son style, il a trouvé des mots très simples, très directs, ajustés au ton des jeunes. "C’est très clair, il a d’abord envie d’être dans la conversation, commente Mgr Ulrich, c’est ça, sa manière d’être, il a envie d’être en conversation avec les autres, d’être présent, de se rendre présent." Quitte à "faire un effort énorme y compris en puisant sur ses forces physiques". À 86 ans, le pape François, au "courage physique étonnant", a fait répéter aux jeunes "todos, todos, todos", comme l'aurait fait un chauffeur de salle !

 

Ce "todos", repris en chœur par des milliers de jeunes, pour Mgr Ulrich, il signifie que "nous faisons une humanité une, dans laquelle tout le monde a sa place… Todos, c’est vraiment tous les hommes, ce n’est pas simplement tous les catholiques, ce n’est pas simplement tous les chrétiens, c’est tous les hommes." L’archevêque de Paris renvoie à cette phrase de saint Paul : "Un seul est mort pour tous" (2Co 5, 14).

 

 

 

Le message de l'archevêque de Paris aux jeunes

 

Cela fait déjà plusieurs jours que l’archevêque de Paris est auprès des jeunes parisiens, qu’il a accompagnés lors de la semaine en diocèse. Il se dit frappé par leur "grande lucidité" sur les problèmes contemporains. Quand les jeunes lui demandent : "Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?" Celui-ci leur répond : "Soyez attentifs regardez le monde autour de vous…" Il les encourage à se montrer prudents vis-à-vis des réseaux sociaux mais il n’hésite pas à leur signaler que c’est aussi "un moyen de dire quelque chose du fond de notre cœur qui n’est pas exactement ce que tout le monde pense !" Le message qu’il adresse aux jeunes générations c’est : "N’ayez pas peur de l’avenir, l’espérance elle est là, soyez de constructeurs et n’ayez pas peur pour certains de vous engager socialement, politiquement..."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don