Accueil
L'accompagnement vers le mariage, un enjeu pour l'Eglise
Partager

L'accompagnement vers le mariage, un enjeu pour l'Eglise

Un article rédigé par Anne-Charlotte de Becdelièvre - RCF Savoie, le 9 février 2024  -  Modifié le 9 février 2024
Vitamine C, en Savoie En Savoie, comment accompagner les couples vers le mariage ?

En Savoie, 350 mariages ont été célébrés à l'église en 2023, un chiffre en hausse depuis 2020. Les couples sont accompagnés pendant un an vers ce sacrement. En paroisse ou au Centre de Préparation au Mariage, des bénévoles proposent un parcours aux futurs mariés. Nos invités partagent au micro de RCF leurs expériences et les enjeux de cet accompagnement.

Célébration d'un mariage ©Pixabay Célébration d'un mariage ©Pixabay

Evolution des situations des futurs mariés

 

Les couples qui demandent le mariage aujourd'hui ne sont plus les mêmes que ceux qui le demandaient il y a cinquante ans. L'âge des futurs mariés augmente régulièrement depuis vingt ans. En 2022, il était de 37,2 ans pour les femmes et de 39,6 ans pour les hommes. Les couples partagent déjà une vie commune, depuis de nombreuses années pour certains.

Il arrive de plus en plus souvent qu'un des deux membres du couple ne soit pas baptisé. "Environ un tiers des couples accompagnés en Savoie sont dans cette situation" affirme Elisabeth Morand, de l'équipe du Centre de Préparation au Mariage. Les notions d'Eglise et de foi sont parfois très éloignés pour certains

Une grande diversité de situations des couples qui rend l'accompagnement des équipes compliqué. 

Des innovations pour répondre aux attentes des couples

 

"L'idéal, ce serait de proposer un accompagnement à la carte" reconnaît Denys Harreau "selon les profits des couples, leurs disponibilités et leurs attentes". Diacre sur la paroisse de St Pierre du lac à La Motte Servolex, il accompagne les couples avec sa femme depuis une dizaine d'années. Ils ont été un peu bousculés par l'arrivée du couple Richon dans l'équipe. Marine avait plein d'idées "J'ai proposé une boîte à outils pour les couples qui les aiderait à affronter les difficultés, des choses très concrètes."

Dans la vallée de la Tarentaise, les équipes ont rencontré une autre difficulté. "L'essentiel des couples que nous accompagnons sont des saisonniers et vu leurs rythmes, impossible de prévoir des rencontres tous les mois. Aussi, nous programmons quatre soirées d'affilé. Finalement, les participants sont plus dans le bain."

 

Denys Harreau, Elisabeth Morand et Marine Richon ©RCF Savoie

La préparation au mariage, un enjeu d'avenir pour l'Eglise

 

Si les couples accompagnateurs suivent les futurs mariés pendant une petite année et nouent des liens forts avec ces derniers, une fois le mariage passé, rare sont les couples qu'ils recroisent en paroisse. "Dans cet accompagnement, nous avons une obligation de moyen pas de résultat" indique Marine Richon qui suit des couples depuis quatre ans. 

"Lors de nos rencontres, nous n'arrivons pas à dépasser le cadre unique du couple pour ouvrir sur celui de l'Eglise par exemple" regrette Béatrice Berthier. 

Ce n'est pas le cas de Marie-Léopoldine et Samuel. Le couple de trentenaire s'est marié en 2018. Accompagné par le diacre Denis Villaret sur la paroisse Jean XXIII d'Albertville, ils ont retrouvé le chemin de la paroisse. "La vie quotidienne avait prit le dessus. Grâce à cet accompagnement, nous avons repris nos marques avec l'Eglise locale. Après le parcours Alpha, nous sommes aux équipes Notre Dame et dans l'éveil à la foi pour nos enfants." explique Samuel.

"C'est le genre de petite histoire qui nous font continuer !" conclut Elisabeth Morand.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don