Accueil
La Toussaint
Partager

La Toussaint

Un article rédigé par Jean-Luc Moens - 1RCF Belgique,  -  Modifié le 2 novembre 2021

Une fête très ancienne qui nous rappelle que nous sommes tous appelés à une éternité de bonheur au ciel.

 

Toussaint Toussaint

La Toussaint nous donne l’occasion de parler de différents points importants de notre foi qui ne sont pas souvent abordés :

  • Le fait que nous sommes tous appelés à devenir des saints ;
  • Il y a au ciel beaucoup plus que les saints canonisés ou les saints du calendrier : il y a une multitude de saints inconnus que nous découvrirons en arrivant au ciel ;
  • Le magnifique mystère de la communion des saints qui fait de nous tous, les habitants de la terre et du ciel, un seul peuple solidaire qui partage tout ;
  • L’importance de prier pour nos défunts et pour les âmes des personnes décédées ;
  • La beauté d’avoir recours à l’intercession des saints qui sont déjà au ciel.

La Toussaint est une fête très ancienne.

Elle trouve son origine au IVe siècle dans l’Église grecque. Il s’agissait à l’époque de fêter tous les martyrs. Au début de l’histoire de l’Église, en effet, les saints étaient seulement les martyrs. C’est une fois que les persécutions se sont arrêtées que s’est posé la question de la sainteté comme nous la concevons aujourd’hui. La première réponse a été le monachisme, c’est-à-dire la vie monastique qui a été considérée comme la voie royale de la sainteté. Ce n’est que plus tard qu’on a élargi la sainteté aux autres catégories du peuple de Dieu.

Il y a donc une fête de tous les saints dans l’Église orthodoxe.

Cette fête est célébrée le premier dimanche après la Pentecôte. Dans l’Église latine, cette fête existe déjà au Ve siècle. Mais elle va prendre de l’ampleur au VIIe siècle à l’occasion d’un événement qui se déroule à Rome : c’est la transformation du Panthéon, temple romain dédié à tous les dieux, en église sous le vocable de Sainte Marie des martyrs. Au lieu d’y vénérer tous les dieux, on s’y souviendra de tous les martyrs. La consécration de la nouvelle église a lieu le 13 mai 1610 par le pape Boniface IV et le fête de Toussaint est célébrée chaque année le 13 mai en rappel de la consécration du Panthéon.

 

Au VIIIe siècle, la fête est déplacée au 1er novembre où elle est restée jusqu’à nos jours.

Attention, il ne faut pas confondre la Toussaint avec la fête des morts. Cette fête a été instituée localement en 998 par saint Odilon, abbé de Cluny, et reprise par l’Église universelle au XIIIe siècle et placée le 2 novembre. L’objectif était de prier pour le repos de l’âme de tous les défunts, spécialement pour ceux pour lesquels personne ne priait. Beaucoup de gens confondent les deux fêtes car, puisque le 1er novembre est férié, ils en profitent pour aller au cimetière et cela introduit une confusion. En même temps, nous pouvons espérer que nos défunts soient au ciel. S’ils le sont, c’est bien leur fête le jour de la Toussaint.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don