Accueil
La psychologie au secours de la vie spirituelle
Partager

La psychologie au secours de la vie spirituelle

RCF,  -  Modifié le 26 juin 2021
Grand Angle La psychologie au secours de la vie spirituelle
Se faire accompagner par un psychologue ou suivre des méthodes de développement personnel, voilà qui peut nous permettre d'aller mieux et enrichir notre vie spirituelle.
podcast image par défaut

La vie spirituelle d'accord, mais quand on ne sent pas en forme, quand la vie est rude, quand les relations avec les autres sont compliquées, il est souvent difficile de prier. Se faire accompagner par un psychologue ou suivre des méthodes de développement personnel, voilà qui peut nous permettre d'aller mieux et enrichir notre vie spirituelle. Le Père Dominique Lang signe, avec Isabelle Vial, l'article "Entre psy et spi, sept idées pour aller mieux" publié par le magazine Pèlerin.
 

"Tout n'est pas spirituel, mais la vie spirituelle est appelée à pénétrer toutes les dimensions"

 

Tout n'est pas spirituel, mais...

"La vie spirituelle, dans le milieu religieux, on pensait que c'était un tout et que ça pouvait tout résoudre", explique le P. Lang. Aujourd'hui, les chrétiens ont admis que "l'âme est plus complexe que ce que l'on pensait". Et qu'elle peut avoir besoin de lieux de parole autres que confessionnels. "Cela nous a libéré d'un approche trop marquée par la question du mal et la culpabilité, d'une lecture morale de nos existences." On a le droit d'aller mal, et de mettre des mots sur notre souffrance.

"Il faut avoir l'humilité en tant que chrétien de dire que tout n'est pas spirituel, considère le P. Lang, que tout ne relève pas de l'expérience de l'Esprit saint." Certains maux relèvent en effet de troubles profonds, de maladies ou de blessures qui empêchent d'être serein. Cependant, la limite entre le pathologique et le spirituel est parfois "beaucoup plus subtile que ce que l'on pourrait croire". Il n'y a qu'à voir certaines méthodes de développement personnel qui touchent à la vie spirituelle.

 



 

Spi ou psy, oser se décentrer

"Se battre quand on souffre c'est un défi psychologique et spirituel." explique Sr. Anne-Marie Aitken, auteure avec Thierry Lamboley d'un "Guide pratique pour développer sa vie spirituelle" (éd. SER). Pour Denis Martquet, "à partir du moment où c'est le moi qui veut être à l'origine de tout, on étouffe". Ce pourquoi il considère que "les problèmes psychologiques dans leur essence profonde, ce sont des problèmes spirituels".

Ne pas oublier que nous sommes des êtres spirituels c'est aussi un enjeu psychologique. Dans "Osez désirer tout" (éd. Flammarion), Denis Marquet montre que "c'est la vie qui étouffe parce que voulant être l'origine de ma vie, je me coupe de mon origine profonde, de mon origine intérieure". Pour lui "les problèmes psychologiques naissent d'une vie qui étouffe parce que on s'est coupé de sa source".

 



 

La vie est relation

Quel est l'enjeu de la vie? "C'est de laisser passer la vie, nous dit Sr. Anne-Marie Aitken, de s'inscrire dans un grand courant qui nous dépasse et de pouvoir rejoindre notre désir profond, souvent très ensablé." Pour Denis Marquet le monde d'aujourd'hui "est fondé sur l'idée qu'on doit mettre le moi en position d'origine". Ce qui est précisément "l'inverse de la philosophie du Christ", qui "propose plutôt de nous laisser traverser, de nous considérer comme des êtres avant tout traversés, par des souffles". Le souffle de l'Esprit saint, mais pas seulement. "Tous les souffles ne sont pas saints."

Ainsi, si "tout n'est pas spirituel, la vie spirituelle est appelée à pénétrer toutes les dimensions", pour le philosophe. Et l'objectif de la vie spirituelle pour un chrétien c'est bien de grandir dans l'amour de Dieu. "Il est bon de se rappeler que toutes nos propositions ont pour objectif de faire grandir la personne avec l'ambition ultime de rencontrer le Christ", insiste le P. Lang. Et la vie est profondément "relationnelle", note Sr. Anne-Marie Aitken. Relation à soi, aux autres, à Dieu... "Dans un monde où le moi est mis au centre, je ne deviens moi que dans la relation aux autres."

 

Émission en partenariat avec le magazine Pèlerin

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don