Accueil
"Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur" (Mt 6, 19-23)
Partager

"Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur" (Mt 6, 19-23)

Un article rédigé par Père Arnaud Alibert (50463) - RCF, le 23 juin 2023  -  Modifié le 23 juin 2023
Prière du matin "Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur" (Mt 6, 19-23)

"Là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur"

 

Méditation de l'évangile (Mt 6, 19-23) par le père Arnaud Alibert, rédacteur en chef au journal La Croix

 

Chant final: "Là ou est ton trésor" par la chorale de jeunes de la Mission Timothée

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Ne vous faites pas de trésors sur la terre,
là où les mites et les vers les dévorent,
où les voleurs percent les murs pour voler.
Mais faites-vous des trésors dans le ciel,
là où il n’y a pas de mites ni de vers qui dévorent,
pas de voleurs qui percent les murs pour voler.
Car là où est ton trésor,
là aussi sera ton cœur.

La lampe du corps, c’est l’œil.
Donc, si ton œil est limpide,
ton corps tout entier sera dans la lumière ;
mais si ton œil est mauvais,
ton corps tout entier sera dans les ténèbres.
Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres,
comme elles seront grandes, les ténèbres ! »

Source : AELF

Méditation Père Arnaud Alibert

On se plaint souvent de nos dirigeants ou de nos supérieurs que nous jugeons intraitables et peu ouverts. Reconnaissons que dans l’évangile de ce jour, Jésus n’y va pas par 4 chemins. Certes, il n’y a rien en lui qui puisse être pris pour de la maltraitance, mais quand-même, il ne mache pas ses mots.

Pour lui, notre cœur d’enfant de Dieu est fait pour autre chose que pour les biens matériels. S’il y a bien des trésors que nous pouvons constituer avec le cœur, ce sont des trésors éternels, des trésors du ciel et non des trésors éphémères.

Pour suivre Jésus, il faut être léger. On ne peut voyager alourdi par un coffre-fort. Si on veut être disponible aux appels du Christ, il nous faut nous libérer de pesanteurs inutiles. Ce que je dis là, je ne le tiens pas d’un moine mais d’une mère de famille. Ce texte, m’a-t-elle dit, l’invite à vérifier le poids de ce qu’elle trimbale au quotidien.

Jésus nous connait bien ; il sait que ce souci est salvifique. Il ne s’agit pas d’une contrainte mais d’une liberté.

Reconnaissons-le, néanmoins : ce n’est pas facile. Compter pour rien ce qui a valeur aux yeux des hommes et pour désirable ce qui ne se voit pas dans le regard du monde, non, ce n’est pas facile.

Mais nous devons le faire, parce que nous croyons en Jésus. Toute la semaine, nous avons constaté qu’il a des paroles qui font mouche. On ne peut douter que Jésus soit vraiment allé en profondeur dans l’expérience humaine, au plus loin qu’il est possible d’aller à l’intérieur de l’humanité.

Sans avoir fait d’étude de philosophie ou de psychologie, il affirme que la lampe de l’homme c’est l’œil. Comme il a raison. Si nous regardons le monde de travers en effet, alors nous le croirons de travers. Si notre regard est sans lumière, alors nous serons dans les ténèbres.

Quand nous entrons dans une église, une petite lumière est disposée au tabernacle. C’est la lumière de la Présence. Pour que nous ne soyons pas dans la ténèbre, demandons à Dieu aujourd’hui d’allumer une telle lumière dans nos yeux. Alors nous pourrons voir les vrais trésors qu’il dispose dans notre vie.
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don