Accueil
RCF "La maison construite sur le roc et la maison construite..."(Mt 7, 21-29)
Partager

"La maison construite sur le roc et la maison construite..."(Mt 7, 21-29)

Un article rédigé par Père Sébastien Antoni (50468) - RCF, le 27 juin 2024  -  Modifié le 27 juin 2024
Prière du matin "La maison construite sur le roc et la maison construite..."(Mt 7, 21-29)

"La maison construite sur le roc et la maison construite sur le sable" (Mt 7, 21-29)

 

Méditation par le Père Sébastien Antoni

 

Chant Final : "Je t'exalterai" par Matt Marvane

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !”
qu’on entrera dans le royaume des Cieux,
mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.
    Ce jour-là, beaucoup me diront :
“Seigneur, Seigneur,
n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé,
en ton nom que nous avons expulsé les démons,
en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?”
     Alors je leur déclarerai :
“Je ne vous ai jamais connus.
Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !”

     Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là
et les met en pratique
est comparable à un homme prévoyant
qui a construit sa maison sur le roc.
    La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ;
la maison ne s’est pas écroulée,
car elle était fondée sur le roc.
    Et celui qui entend de moi ces paroles
sans les mettre en pratique
est comparable à un homme insensé
qui a construit sa maison sur le sable.
    La pluie est tombée, les torrents ont dévalé,
les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ;
la maison s’est écroulée,
et son écroulement a été complet. »

    Lorsque Jésus eut terminé ce discours,
les foules restèrent frappées de son enseignement,
    car il les enseignait en homme qui a autorité,
et non pas comme leurs scribes.

Source : AELF

Méditation  Père Sébastien Antoni   

Dans l'enseignement de Jésus, nous entendons deux fois cet appel : "Seigneur, Seigneur!"

La première occurrence souligne l'écart entre les paroles et les actions. Trop souvent, nous professons notre foi, mais ne vivons pas selon la volonté de Dieu. Nous sommes tous concernés par cette réalité.

La seconde occurrence survient dans le contexte du Jugement dernier. Ce jour-là, les individus se réfèrent à leurs œuvres réalisées en invoquant le nom de Dieu. Cependant, Jésus révèle une sévérité étonnante : il déclare ne jamais les avoir connus.

Cette sévérité nous interpelle. Elle met en lumière le fait qu'il ne suffit pas d'accomplir des exploits religieux si notre cœur n'est pas aligné avec Dieu. Même des miracles peuvent être réalisés par des personnes qui ne sont pas en communion avec Dieu.

Jésus cherche à nous éveiller à cette réalité. Il nous rappelle que notre amour pour Dieu peut être fragile. Pour entrer dans le royaume de Dieu, nous devons marcher dans les pas du Fils et compter sur sa lumière et sa force.

Ainsi, nous devons prier avec humilité et confiance, demandant à Dieu de ne jamais nous séparer de lui. Que nos choix en ce temps d’élection soient cohérents avec l’évangile.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don