Accueil
La grande Consolation
Partager

La grande Consolation

RCF Saint-Gabriel,  -  Modifié le 27 septembre 2020
CULTE DU DIMANCHE 27 SEPTEMBRE 2020 SEIZIÈME DIMANCHE APRÈS LA TRINITÉ LA GRANDE CONSOLATION
podcast image par défaut

ACCUEIL : PAROLE DE GRÂCE ET PRIERE.
Chers frères et sœurs en Christ , chers auditeurs et auditrices de Radio Saint Gabriel, c' est
avec joie que l' EGLISE PROTESTANTE DE GUYANE vous accueille en ce seizième
dimanche après la trinité.
La Grâce et la Paix vous sont données au nom du Dieu vivant , Le Père , Le Fils , et Le
Saint -Esprit,
Un seul Dieu éternellement béni. Amen.
Prions.
En cette période où nous sommes invités à célébrer LA SAISON DE LA CREATION :
Un temps pour prier, un temps pour rendre Grâce pour le monde créé par toi SEIGNEUR
pour ce monde que tu nous as confié pour que nous en prenions soin . VIENS ce matin
nous aider à prendre conscience de cette Mission .
Que ta parole retentisse en nos vies et transforme en profondeur nos pensées , nos paroles
et nos actes jour après jour .
Par Jésus-Christ , notre Seigneur et Sauveur. Amen .
Chant 1 : Commençons le culte de ce matin par la cantique 21-19 p 252 de notre recueil
de chant ' SEIGNEUR NOUS ARRIVONS DES QUATRE COINS DE L'HORIZON '
les strophes 1 et 3.
Refrain Seigneur, nous arrivons des quatre coins de l'horizon , nous voilà chez toi.
1 – 3 Seigneur ,nous arrivons des quatre coins de l'horizon dans ta maison
1 Nous avons marché sur des routes humaines, nous avons porté le fardeau des jours
Nous avons souffert la fatigue et la peine , Nous avons offert simplement notre amour.
Refrain
3 Nous voici tous autour de la table, Rassemblés ici pour parler de toi, Tu nous as nourris
d'un amour formidable Et nous te chantons simplement notre joie.
Refrain

LOUANGE ET ADORATION

Prions.
Dieu Tout Puissant ,éternellement béni,
toutes tes œuvres te louent et te célèbrent,
car ta bonté et ton amour surpassent toute compréhension.
En ce jour qui t'appartient, nous te bénissons
pour tout ce que tu as accompli en notre faveur:
tu nous as toujours traités avec amour;
et même dans les temps d'épreuve,
tu as toujours eu en vue notre bien et notre salut .
Sois béni surtout pour Jésus-Christ
que tu nous as donné comme Sauveur;
pour le Saint-Esprit que tu nous envoies,
afin qu'il nous guide et nous fortifie;
pour ton Eglise dans laquelle tu nous appelles à te servir,
et pour l'espérance que tu as fait naître dans nos coeurs d'avoir part un jour à ta
gloire, dans ton Royaume éternel.
A toi Dieu très bon , soient tout honneur et toute gloire,
maintenant, et toujours, et aux siècles des siècles.
Amen.
Chant 2 Louons notre Dieu avec le cantique 12-01 p.170 ' Je louerai l'Eternel '

strophe 1 et 5 .

1 Je louerai l'Eternel de tout mon cœur, je raconterai toutes tes merveilles ,je chanterai
ton nom
je louerai l'Eternel de tout mon cœur ,je ferai de toi le sujet de ma joie Alleluia !
5 Gloire au Père et au fils , et au Saint -Esprit, Au commencement , aujourd'hui, toujours
et aux siécles des siécles !
Gloire au Père , et au Fils , et au Saint-Esprit, A celui , qui était et qui vient, Alleluia!

Volonté de DIEU.
Ecoutons ensemble quelle est la volonté de Dieu , selon les paroles de l'Evangile de Marc
:
Ecoute Israël,
Le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur,
Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de
toue ta pensée.
C' est là le premier et le grand commandement,
et voici le second qui lui est semblable:

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Aucun commandement n'est plus grand que ces deux là.
Chant 3 Ecoutons ce petit choeur ' MON DIEU PLUS PRES DE TOI ' interprèté
en langue GUN par une chorale de l' Eglise protestante du BENIN .
(dans rubrique GUN n° 198)

Confession des péchés
Seigneur,
tu es venu pour chercher et sauver ce qui était perdu.
Sans toi nous sommes perdus.
Heureux celui qui se confie en toi car il est passé de la mort à la vie.
Seigneur,
Tu es venu non pour appeler les justes mais les pécheurs.
Sans toi nous sommes accablés par nos fautes.
Heureux celui qui accepte ton pardon, car, des ténèbres, il vient à la lumière.
Seigneur,
Tu es venu non pour abolir la loi mais pour l'accomplir.
Sans toi nous ne pouvons vivre dans l'amour, qui est la plénitude de la Loi.
Heureux celui qui vit dans ton amour car sa joie est parfaite.
Seigneur,
Tu es venu non pour être servi, mais pour servir jusqu'à donner ta vie pour la
multitude.
Sans toi nous ne pouvons servir nos frères et nos sœurs en vérité.
Heureux celui qui garde tes commandements et les met en pratique, car le Royaume des
cieux est à lui.
Seigneur,
Tu es venu apporter le feu sur la terre, le feu de ton Esprit.
Sans toi le mal resterait triomphant.
Heureux celui qui se laisse guider et qui agit par ton Esprit, car il est ton enfant. Amen.
Chant n° 4: cantique n° 43/06 page 641 « Mon Dieu mon Père » strophes 1 et 3.
1 Mon Dieu mon Père , écoute-moi , Car ma prière s'élève à toi . En Jésus-Christ ,

tu nous l'as dit , Je puis Seigneur t' ouvrir mon cœur, Ah ! Fais- moi grâce, Dieu tout-
puissant, Tourne ta face vers ton enfant .

3 Fais-moi comprendre ta charité , Et bien entendre ta vérité! Oui, que ta main, sur
mon chemin, Soit , Ô Dieu fort , mon seul support ! Que ta puissance soit chaque jour Ma
délivrance Ô Dieu d' amour!

ANNONCE du PARDON

L'amour de DIEU pour nous a été manifesté en ceci:
« Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde
afin que nous ayons la vie par lui » ( 1 Jn 4,9 )
Le Dieu de Jésus-CHRIST nous accueille maintenant tels que nous sommes.
Il nous réconcilie avec lui,
avec nos frères et sœurs,
et avec nous mêmes.
Il nous relève
et nous envoie pour que nous soyons des hommes et des femmes de foi et de liberté.
Dieu nous fait grâce,
Dieu nous sauve.
Qu'Il nous mette au cœur l'assurance de son pardon
et qu'Il nous donne de marcher vers son Royaume.
CHANT 5:
Chantons notre reconnaissance: avec le n° 48/05 page 763 « Quel Ami fidèle et tendre »
strophes 1,2 et 3 .
1 – 4 Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus-Christ
1 Toujours prêt à nous entendre A répondre à notre cri !
Il connait nos défaillances, Nos chutes de chaque jour
Sévère en ses exigences, Il est riche en son amour
2 Toujours prêt à nous comprendre , Quand nous sommes en souci !
Disons – lui toutes nos craintes, Ouvrons – lui tout notre cœur !
Bientôt ses paroles saintes , Nous rendrons le vrai bonheur
3 Toujours prêt à nous apprendre ,A vaincre en comptant !
S'il nous voit vrais et sincères , A chercher la sainteté ,
Il écoute nos prières, et nous rend la liberté.

CONFESSION de FOI
En réponse à cet amour de Dieu qui nous relève, nous confessons notre foi en lui avec le
symbole des apôtres :

Je crois en Dieu,
le père tout puissant,
créateur du ciel et de la terre.
Je crois en Jésus – Christ
son fils unique ,notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint-Esprit
et qui est né de la vierge Marie;
il a souffert sous Ponce-Pilate,
il a été crucifié, il est mort ,
il a été enseveli,
il est descendu aux enfers ;
le troisième jour,
il est ressuscité des morts ;
il est monté au ciel;
il siège à la droite de Dieu,
le Père tout -puissant;
il viendra de là pour juger
les vivants et les morts .
Je crois en l'Esprit-Saint;
je crois la sainte Eglise universelle,
la communion des saints ,
la rémission des péchés ,
la résurrection de la chair
et la vie éternelle. Amen.

CHANT 6
« J'ai l'assurance de mon salut » interprété en GUN par une chorale de l'eglise protestante
du Bénin
(dans chorale- capernahum)

DEUXIEME PARTIE: LITURGIE DE LA PAROLE
Séquence musical
PRIERE D'ILLUMINATION
Prions avant de lire les écritures, afin qu'elles demeurent pour nous Paroles de vie.
Silence
Seigneur, nous te bénissons pour les dons de ton Amour, et que ta Parole nous atteigne et

nous transforme.
Grave la dans notre cœur. Amen.

LECTURE de la BIBLE
Nous avons choisi pour ce matin, l'Évangile du jour qui se trouve dans:
« Mathieu 21 versets 28 à 32 »
Nous précédons la lecture par le cantique n°22/04 page 260
« OH! Parle moi Seigneur » strophes 1 et 3
1 Oh! parle-moi Seigneur , ton serviteur écoute : Je dis ton serviteur, car enfin je le suis .
Je le suis je veux l'être et marcher dans ta route ,Et les jours et les nuits.
3 Oh ! Parle-moi, mon Dieu, ton serviteur fidèle , Pour écouter ta voix , réunit tous ses
sens ,Et trouve les douceurs de la vie éternelle En tes divins accents.
Lecture du texte
Prédication: du Pasteur Émile BAUER de l'église protestante luthérienne

à PRINTZHEIN en Alsace.

:
PHARISIENS ET COLLECTEURS D’IMPOTS
MATTHIEU 21 / 28- 32
Chers frères et soeurs,
Jusqu’à il y a environ une cinquantaine d’années, un enfant était
considéré comme sage s’il était toujours modeste, s’il ne répliquait
jamais et surtout s’il disait oui et amen à tout ce que disaient les
grandes personnes dépositaires de l’autorité ; alors nous disions
toujours gentiment oui – mais, souvent, nous oubliions- hélas- l’ordre
qui nous était donné. Ce qui, parfois nous causait des
désagréments ; pourtant bien moindres que si nous avions dit :
« non, je n’en ai pas envie » ; ça, ça ne se faisait vraiment pas du
tout. Cette pensée m’est venue en lisant notre texte où Jésus parle
d’un père qui a deux fils. Cette parabole vaut la peine d’être écoutée
avec attention, et il vaut la peine de trouver sa propre réponse
personnelle à la question que Jésus nous pose au début :
Jésus force ses détracteurs à faire un choix : C’est quoi faire la
volonté de Dieu ? Est- ce dire oui ou faire oui ? Certes, pour Jésus la
réponse exprimée a aussi son importance, mais une réaction

appropriée est encore plus importante pour lui. On le critiquait : il
annonçait aux hommes la volonté de Dieu avec une telle autorité
que beaucoup de personnes le considéraient comme le Messie,
l’envoyé de Dieu ; pourtant son style de vie semblait contredire cette
opinion ; car, au lieu de rechercher la compagnie des gens pieux, de
parler avec eux de Dieu et du monde en se tenant à l’écart de la
populace, il parlait et même mangeait avec des gens louches,
patibulaires et indignes. Matthieu n’en cite que deux groupes pour
l’exemple quand il fait dire à Jésus : « les Publicains et les
prostituées vous précèderont dans le Royaume des cieux »
Il serait trop simple de séparer, d’opposer la parole et l’action ; une
parole aussi est une action, et le non du second fils est et reste
blessant ; il est donc d’autant plus surprenant que le second fils n’en
reste pas à cette parole et sa repentance, le fait qu’il rentre en lui même
est une bénédiction. Le fils qui dit oui et qui ne va pas dans la
vigne est l’image d’un homme actif, toujours prêt à dire oui, à
s’impliquer, il entend la prédication du Christ et il s’enthousiasme,
mais rien ne se passe ; on ne remarque aucun effet, il n’émane rien
de lui. L’autre reste sceptique, il s’oppose d’abord, mais ça le
travaille de l’intérieur et cela agit. Il en va de la question toujours
actuelle et moderne de l’authenticité dans ma vie ; qui suis- je
vraiment ?
Nous connaissons la rhétorique des béni-oui- oui : le chemin de
l’enfer est pavé de bonnes intentions. Parfois, je suis confronté à
ceux qui disent non ; ils peuvent nous frustrer, nous abattre ; ils
râlent, ils boudent et finalement comme les grognards de Napoléon
qui grognent mais qui marchent, ils font quand même ce qu’il faut.
Comme ce confirmand : quoique dise le pasteur, il était contre, le
plus souvent bruyamment, mais en fin de compte, il faisait quand
même ce qu’il devait ; quelque part ça avait l’air ridicule, il ne se
laissait apparemment pas convaincre et finalement il faisait quand
même et en était vraiment fier ; c’était souvent dur, mais le pasteur
savait : il dit ce qu’il pense et fait ce qu’il doit. Bien moins
sympathiques étaient ceux (et il y en avait) qui notaient avec
enthousiasme ce qu’ils devaient faire, mais la seule chose qui restait
de ces devoirs étaient leurs notes.
« Les péagers et les prostituées vous précèderont dans le Royaume
des cieux » c’est là, la pointe de la parabole ; cette phrase ne
proclame pas des privilèges exclusifs, mais qui annonce un
renversement des rapports dans l’ordre qu’on ressent comme juste
ou logique. Il n’est pas question ici de canoniser ou de proclamer
heureux ex abrupto et soudain ceux qui sont en marge de l’église
ou de la société. Il en va pour moi de me laisser surprendre par ce
qui se passe en fait et que je puisse compter sur le fait que bien des
choses seront différentes de ce qu’elles me paraissent. Il faut sans
doute encore que j’apprenne que le jugement que Dieu prononcera

n’est pas prévisible, ni calculable. Les gens qui paraissent les plus
pieux ne le sont pas toujours, mais inversement, je ne peux pas
donner automatiquement raison à ceux qui disent : « Monsieur le
pasteur, je peux aussi être quelqu’un de très bon, même si je ne
m’intéresse pas à l’église » Bien sûr, que cela peut aller ; mais le
plus souvent, ça ne va pas du tout.
Le mot d’Erich Kästner : « il n’y a rien de bon, sauf si on le fait : (es
gibt nichts Gutes, ausser man tut es) » est juste ; des constructions
de pensées seules ne rendent pas encore bonne une chose ; mais
les actions seules, sans les bonnes pensées, les bons sentiments
non plus ; il faut que les deux soient justes ! C’est pourquoi Jésus ne
vise pas à donner une
image idéale ; il faut que vous soyez comme ceci ou cela ; il s’agit
tout d’abord d’une image d’ennemi ce qu’il ne faut pas être :
l’homme ou la femme qui sait tout, qui croit tout, mais dont les actes
contredisent et ridiculisent sa foi. A cette personne Jésus oppose
celui ou celle qui, certes, dit tout d’abord non à tout, mais qui ensuite
rentre en lui(elle)- même et qui fait ce qui est juste. Il ne le dit pas en
première ligne pour rassurer ceux qui agissent ainsi, mais pour
secouer les croyants qui lui font des reproches ; ce sont eux qu’il
veut amener à mettre leur foi à l’épreuve : qu’en est- il de ta foi dans
la pratique ? Comment vis- tu ta foi concrètement au quotidien ? En
outre, Jésus veut m’encourager : me donner le courage de faire
confiance à l’autre, parce que Dieu a un plan aussi pour lui ; et le
courage d’avouer et de m’avouer que je ne fais pas toujours la
volonté du Père céleste, même si je le prétends. La dure parole de
Matthieu 7/ 21 trouve ici son explication : « Ce ne sont pas tous ceux
qui me disent Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des
cieux, mais ceux qui font la volonté de mon Père qui est dans les
cieux »
La foi n’est donc pas une affaire de théories qui ne se passerait que
dans la tête, mais elle veut prendre possession de moi et
m’impliquer entièrement dans mes paroles, mes pensées et mes
actions ! Dans la foi, comme dans l’amour : qui n’a pas tout donné
n’a rien donné ! Que Dieu nous conduise et nous bénisse sur ce
chemin où il nous précède. AMEN
E. BAUER pasteur à PRINTZHEIM

Moment de silence;
Séquence Musicale
ANNONCES
OFFRANDES

Merci Seigneur.
Apprends nous à donner avec joie, et que notre offrande soit à la gloire de ton saint Nom.
Amen.

INTERCESSION
O Dieu, Père miséricordieux,
nous te louons de ce que tu veux faire de nous des justes;
aide nous à reconnaître que nous pouvons vivre toute notre vie en puisant dans ta grâce
et ta miséricorde;
nous te prions pour ceux et celles qui croient en toi,
donne-leur de croître dans cette foi et de prouver qu'ils sont tes serviteurs et servantes par
leurs paroles et par leurs actes.
Nous te prions pour ceux et celles qui ne croient pas en toi,
montre-leur le chemin qui mène à toi et fais-leur voir aussi ta justice.
Nous te prions pour tous ceux et celles qui sont à un carrefour de leur existence et dont
l'avenir dépend du choix qu'ils ou elles feront,
montre-leur le chemin qui mène à la vie.
Nous te prions pour ceux et celles qui ont des responsabilités,
aide-les à prendre des décisions qui apportent à tous paix, justice et bien-être, amour et
sécurité.
Nous te confions notre petite église « Église Protestante de Guyane »
aide-nous à réaliser nos projets en cours.
Dieu d'Amour et de bonté, nous te demandons ta grâce et ta bénédiction
pour nous mêmes et ceux qui nous sont chers,
pour les malades et pour tous les êtres humains,
pour tout ce qui vit sur cette terre;
fais de nous une bénédiction pour tout ce qui nous entoure, afin que ton Nom soit
glorifié dès maintenant et pour l'éternité.
Et toutes nos autres demandes, nous te les présentons humblement dans cette prière
que notre Seigneur Jésus nous a laissée en te disant:
NOTRE PERE...

EXHORTATION – ENVOI
Grandissez dans la Grâce et la connaissance de notre Sauveur et Frère Jésus-Christ.
Soyez fermes dans la confiance en notre Père et dans la bienveillance à l'égard de tous.

BENEDICTION
Le Seigneur vous bénit et vous garde.
Le Seigneur fait resplendir sur vous sa Lumière et vous accorde sa Grâce.

Le Seigneur tourne sa Face vers vous et donne la paix.
CHANT 7
Cantique de fin: «It is well with My Soul »
interprété en GUN par une chorale de l'église protestante du Bénin.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don