Accueil
"Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces ..." (Lc 21, 1-4)
Partager

"Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces ..." (Lc 21, 1-4)

Un article rédigé par Père Arnaud Alibert (50463) - RCF, le 21 novembre 2022  -  Modifié le 21 novembre 2022
Prière du matin "Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces ..." (Lc 21, 1-4)

"Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces de monnaie"

Méditation de l'évangile (Lc 21, 1-4) par le père Arnaud Alibert

Chant final: "Aimer c'est tout donner" par Sylvie BUISSET, Communauté des Béatitudes

alexandra-seinet alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
comme Jésus enseignait dans le Temple,
    levant les yeux, il vit les gens riches
qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor.
    Il vit aussi une veuve misérable
y mettre deux petites pièces de monnaie.
    Alors il déclara :
« En vérité, je vous le dis :
cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres.
    Car tous ceux-là, pour faire leur offrande,
ont pris sur leur superflu
mais elle, elle a pris sur son indigence :
elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. »

Source : AELF

Méditation Père Arnaud Alibert

Jésus monte au temple. Nous sommes dans les dernières pages de l’Evangile autrement dit dans les derniers jours de sa vie.

Vient-il pour admirer les belles pierres et les somptueux portiques ? Oh que non ! Jésus sait que ces constructions sont vaines et que, comme les autres, un jour, elles tomberont.

Il ne vient pas non plus pour valider sa carte de croyant en allant au Temple selon la Loi. Jésus ne vient pas là pour se montrer mais pour prier. Comme il l’avait dit à la Samaritaine. « Les vrais adorateurs adorent en esprit et en vérité ». Les vrais adorateurs dont il est  peuvent donc trouver Dieu de partout, y compris donc au  Temple de Jérusalem. Pas moins bien, mais pas mieux non plus.

Oui, Jésus monte au Temple parce que tout le peuple y monte, des plus riches au plus pauvres. Lui qui va donner sa vie pour tous les hommes, il vient les prendre dans sa prière. Ce matin-là, le Temple c’est un peu l’arche de Noé dans les entrailles de Jésus.

Il y a là les riches qui acquittent leur tribu ; les pharisiens qui, de leur regard scrutateur, font régner la terreur de la loi. Et puis, petite perle de foi sertie d’humilité, il y a cette pauvre veuve, qui vient se confier à Dieu. En lui confiant sa richesse, elle lui confie toute sa vie.

Jésus en fait l’éloge à ses disciples. Il leur éduque le regard. Apprenez à voir les choses de Dieu. Ni les hauts monuments, ni les trésors rutilants, ni les dons somptueux, mais les cœurs affamés et confiants. Voilà ce qui ressemble à Dieu.

Alors, en ce jour où nous fêtons le dies natalis du père Emmanuel d’Alzon, fondateur des assomptionnistes, ma congrégation, un homme de foi qui renonça aux facilités de sa haute naissance pour servir de toutes ses forces l’Evangile, pourquoi ne pas murmurer une simple prière, comme celle de la veuve, inaudible aux oreilles des hommes mais reçue par Dieu :  Seigneur, modèle-nous à ton image.

Bonne journée

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don