Accueil
"Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem" (Lc 9, 51-56)
Partager

"Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem" (Lc 9, 51-56)

Un article rédigé par Père Emmanuel Payen (50899) - RCF, le 27 septembre 2022  -  Modifié le 27 septembre 2022
Prière du matin "Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem" (Lc 9, 51-56)

"Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem"

Méditation de l'évangile (Lc 9, 51-56) par le père Emmanuel Payen

Chant final: "Toi seul est digne" par Dan Luiten

David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Comme s’accomplissait le temps
où il allait être enlevé au ciel,
Jésus, le visage déterminé,
prit la route de Jérusalem.
    Il envoya, en avant de lui, des messagers ;
ceux-ci se mirent en route
et entrèrent dans un village de Samaritains
pour préparer sa venue.
    Mais on refusa de le recevoir,
parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem.
    Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent :
« Seigneur, veux-tu que nous ordonnions
qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? »
    Mais Jésus, se retournant, les réprimanda.
    Puis ils partirent pour un autre village.

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Payen

Jésus prit avec courage la route de Jérusalem. D’autres traductions disent Jésus prit avec détermination la route de Jérusalem, car il savait qu’en allant à Jérusalem, il prenait de grands risques, tant d’opposants religieux voulaient en finir avec lui.

Et voilà qu’un village de Samaritains lui refuse le passage. Devant ce refus, Jacques

et Jean interviennent « veux-tu que nous intervenions avec violence ? »  Jésus les mets fortement en garde contre toute violence, car Dieu, son Père, respecte toutes les libertés.

Les guerres, dites de religions,  ont pour source la conviction qu’il faut imposer par

la force sa vérité, alors que Jésus vient, au contraire, mettre fin à de telles guerres.

Jésus ne vient pas s’imposer ni contraindre, il vient éclairer les consciences et les intelligences, puis convertir les cœurs par son infinie patience.

A sa suite, soyons des artisans de paix, en témoignant du seul amour dont il est la source.

Seigneur Jésus, tu ne veux pas t’imposer par la force, ni par des calculs ou des manipulations. Tu es libre, et tu respectes infiniment toute liberté.

Ta seule pédagogie est celle de l’amour véritable.

Pénètre-nous du feu de ton amour, pour qu’à notre tour nous puissions ouvrir des chemins de non- violence et préparer ta venue dans les cœurs des hommes où tu veux établir ta demeure… Toi qui n’es qu’Amour et Miséricorde avec le Père et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don