Accueil
"Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens ..." (Lc 21, 20-28)
Partager

"Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens ..." (Lc 21, 20-28)

Un article rédigé par Père Arnaud Alibert (50463) - RCF, le 24 novembre 2022  -  Modifié le 24 novembre 2022
Prière du matin "Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens ..." (Lc 21, 20-28)

"Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens, jusqu’à ce que leur temps soit accompli"

Méditation de l'évangile (Lc 21, 20-28) par le père Arnaud Alibert

Chant final: "Règne en moi" par le groupe EXO

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Quand vous verrez Jérusalem encerclée par des armées,
alors sachez que sa dévastation approche.
    Alors, ceux qui seront en Judée,
qu’ils s’enfuient dans les montagnes ;
ceux qui seront à l’intérieur de la ville,
qu’ils s’en éloignent ;
ceux qui seront à la campagne,
qu’ils ne rentrent pas en ville,
    car ce seront des jours où justice sera faite
pour que soit accomplie toute l’Écriture.
    Quel malheur pour les femmes qui seront enceintes
et celles qui allaiteront en ces jours-là,
car il y aura un grand désarroi dans le pays,
une grande colère contre ce peuple.
    Ils tomberont sous le tranchant de l’épée,
ils seront emmenés en captivité dans toutes les nations ;
Jérusalem sera foulée aux pieds par des païens,
jusqu’à ce que leur temps soit accompli.
    Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles.
Sur terre, les nations seront affolées et désemparées
par le fracas de la mer et des flots.
    Les hommes mourront de peur
dans l’attente de ce qui doit arriver au monde,
car les puissances des cieux seront ébranlées.
    Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée,
avec puissance et grande gloire.

    Quand ces événements commenceront,
redressez-vous et relevez la tête,
car votre rédemption approche. »

Source : AELF

Méditation Père Arnaud Alibert

En ce chapitre 21 que cette semaine liturgique égraine, l’évangéliste Luc prend un moment pour nous raconter une apocalypse. Saint Jean le fera de manière bien plus détaillée par la suite. Mais il semble que Luc en ressente le besoin. Pour lui, sans doute, la fin de la vie de Jésus a quelque chose à voir avec la fin du monde. En outre, il veut rendre compte des craquements de l’histoire qui se déroule sous ses yeux, pensons au grand incendie de Rome en 64 sous l’empereur Néron ou au sac de Jérusalem par les armées romaines en 70.

Mais pour nous lecteurs du 21ème siècle, à quoi nous appelle cette apocalypse? A plus de vie tout simplement car le texte de Luc est orienté vers l’avant.

Oserons-nous feindre de prendre ce texte au pied de la lettre comme pour un exercice spirituel de bon matin ?

 Et si alors la venue du « Fils de l’homme dans une nuée, avec puissance et grande gloire » nous parlait de Noël ?

« Les hommes qui meurent de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde » comme dit le texte seraient les personnes de notre entourage familial ou professionnel qui n’attendent rien d’autre à Noel que les retrouvailles en famille dans la joie et les cadeaux. Dans ce cas certes,  on ne meurt ni par l’épée, ni de peur, mais la mort de la vie est aussi certaine que dans l’apocalypse. Quand tout n’est que consommation, on meurt d’ennui, de manque de souffle.

« La rédemption approche » nous dit le texte. Nous ne sommes pas condamnés à l’impasse. La vie restaurée se dessine à notre horizon. Une lumière nouvelle éclaire nos jours. Dieu renoue avec chacun de nous, avec l’humanité. Un pacte nouveau vers plus de vie est toujours possible.

Ce matin je pense en particulier à cette confidence d’un ami confronté à la maladie de son épouse: « nous ne pouvons pas ajouter des jours à la vie ; nous essayons d’ajouter de la vie à nos jours ».

Qu’il nous soit donné, aujourd’hui, de connaitre un surcroît de vie, qui fasse mentir les pires prophéties ou les fausses promesses qui nous polluent.

Bonne journée, chers amis.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don