Accueil
"Je suis doux et humble de cœur" (Mt 11, 25-30)
Partager

"Je suis doux et humble de cœur" (Mt 11, 25-30)

Un article rédigé par Gobilliard Emmanuel (Monseigneur) (57834) - RCF, le 9 juillet 2023  -  Modifié le 9 juillet 2023
Prière du matin "Je suis doux et humble de cœur" (Mt 11, 25-30)

"Je suis doux et humble de cœur"

 

Méditation de l'évangile (Mt 11, 25-30) par Mgr Emmanuel Gobilliard

 

Chant final: "Coeur de Jésus, coeur doux et humble" par la communauté de l'Emmanuel

benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus prit la parole et dit :
« Père, Seigneur du ciel et de la terre,
je proclame ta louange :
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l’as révélé aux tout-petits.
    Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
    Tout m’a été remis par mon Père ;
personne ne connaît le Fils, sinon le Père,
et personne ne connaît le Père, sinon le Fils,
et celui à qui le Fils veut le révéler.

    Venez à moi,
vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
et moi, je vous procurerai le repos.
    Prenez sur vous mon joug,
devenez mes disciples,
car je suis doux et humble de cœur,
et vous trouverez le repos pour votre âme.
    Oui, mon joug est facile à porter,
et mon fardeau, léger. »

Source : AELF

Méditation Mgr Emmanuel Gobilliard

On vous a peut-être appris dans la vie chrétienne qu’être un bon chrétien c’était d’abord être généreux. Moi je vous dis qu’être un bon chrétien c’est d’abord demander à Dieu son aide et lui dire j’ai besoin de toi. « Qu’as-tu que tu n’aies reçu ? Que peux-tu donner que tu n’aies reçu ? »

Je peux donner, je peux me donner parce que j’ai reçu et j’ai reçu tout de Dieu. La porte d’entrée de la vie chrétienne, qui s’exprime dans les sacrements, dans la prière, dans la charité c’est de dire : « Seigneur j’ai besoin de ton aide, sans toi je ne peux rien » C’est lorsque j’ai crié vers Dieu et qu’il m’a répondu que je peux à mon tour me donner.

C’est vrai de la vie humaine, de l’amour humain comme de la vie spirituelle et de l’amour divin.

Je vous dis cela car quand je lis l’Évangile, au premier abord je suis surpris ; en effet, le Seigneur nous dit : « venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau je vous procurerai le repos. »

Comment le Seigneur nous procure-t-il le repos ? « Prenez sur vous mon joug ! » Avouez que comme repos on peut faire mieux. En fait nos avons l’image du joug comme quelque chose de pesant, de lourd : c’est ce gros socle de bois que les animaux portent sur leur cou. Mais on n’oublie que ce socle de bois doit accueillir deux cous.

Imaginez un bœuf sur lequel on mette un joug sans qu’il soit accompagné d’un autre bœuf, Que se passe-t-il ? Quelle que soit la force de ce bœuf, il tombe. Prenez sur vous mon joug, cela veut dire que Jésus le porte déjà et qu’il a besoin de nous pour avancer. Impossible d’avancer avec un joug si on est seul. Jésus porte son joug, il a porté sa croix, il a besoin de nous pour avancer.

Pourquoi cela peut-il nous procurer le repos ? Et bien parce que c’est lui qui le porte. Il a juste besoin de notre petite contribution pour ne pas tomber. Jésus a choisi d’avoir besoin de nous. Il a besoin de nous parce que sans nous il ne peut pas aimer. Qui servirait les plus pauvres si nous le faisons pas ? Qui serait la main de Dieu comme le dit si bien Mère Térésa si nous ne lui offrons pas nos mains et tout notre corps pour aimer, pour aider, pour soutenir.

Le Seigneur a besoin de nous pour qu’à travers nous, il puisse aimer les autres.

A notre tour, nous avons aussi besoin de lui et nous devons le lui exprimer.

Ayons la simplicité des enfants dont parle Jésus dans l’Évangile et disons-lui que nous avons besoin de lui. L’enfant c’est celui qui a besoin, qui a besoin de ses parents pour grandir, pour parler, pour être éduqué...Alors comme les enfants, si nous disons à Jésus que nous avons besoin de lui, il se précipitera vers nous pour nous aimer, pour nous aider à porter notre joug, pour nous aider à avancer et à témoigner de son amour autour de nous.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don