Accueil
"Ils disent et ne font pas" (Mt 23, 1-12)
Partager

"Ils disent et ne font pas" (Mt 23, 1-12)

Un article rédigé par Pasteur Jean-Pierre Sternberger (50973) - RCF, le 26 août 2023  -  Modifié le 26 août 2023
Prière du matin "Ils disent et ne font pas" (Mt 23, 1-12)

"Ils disent et ne font pas"

 

Méditation de l'évangile (Mt 23, 1-12) par le pasteur Jean Pierre Sternberger

 

Chant final: "Mon père je m'abandonne à toi" par la communauté de l'Emmanuel

andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
    Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples,
    et il déclara :
« Les scribes et les pharisiens enseignent
dans la chaire de Moïse.
    Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire,
faites-le et observez-le.
Mais n’agissez pas d’après leurs actes,
car ils disent et ne font pas.
    Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter,
et ils en chargent les épaules des gens ;
mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
    Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens :
ils élargissent leurs phylactères
et rallongent leurs franges ;
    ils aiment les places d’honneur dans les dîners,
les sièges d’honneur dans les synagogues
    et les salutations sur les places publiques ;
ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
    Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi,
car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner,
et vous êtes tous frères.
    Ne donnez à personne sur terre le nom de père,
car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux.
    Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres,
car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.
    Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

    Qui s’élèvera sera abaissé,
qui s’abaissera sera élevé. »

Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

Ils disent et ne font pas… cela était peut-être vrai pour certains rabbins du temps de Jésus, je n'en sais rien.

Ils disent et ne font pas… On pourrait le dire aujourd'hui de nous, pasteurs de mon Église, et peut-être aussi d'autres Églises, ou encore des responsables d'autres cultes porteurs d'un message qui, sans contestation possible, nous dépasse. Comment pouvons prétendre être les disciples de Jésus de Nazareth ? Mais si nous ne le sommes pas, que sommes nous ? Faites donc ce que je dis quand je relis avec vous le texte de l'évangile. Mais abstenez-vous de faire ce que je fais trop souvent, moi pasteur et pécheur à la fois et ce n'est pas de ma part, je vous prie de le croire, une figure de style.

Théodore Monod avait coutume de dire que le christianisme n'avait pas échoué. Simplement, ajoutait-il, nous n'avons pas sérieusement essayé. C'est donc notre pari de ce jour, essayer d'être disciples de Jésus et si nous n'y parvenons pas, essayer demain, et après demain encore pour y parvenir sans doute mais aussi plus surement pour avancer malgré tout, ensemble.

Ils disent et ne font pas… c'est aussi l'expression d'un espoir trahi, mais d'un espoir quand même. L'espoir qu'il pourrait en être autrement, qu'il peut en être autrement

Cet espoir, j'ose croire que c'est aussi aussi le tien Seigneur,  toi, le dieu qui croit en nous plus que nous même. Aide-nous, ce samedi, à ne pas te décevoir. Amen

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don