Accueil
"Il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ" (Mt 13, 44-46)
Partager

"Il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ" (Mt 13, 44-46)

Un article rédigé par Père Michel Quesnel (50936) - RCF,  -  Modifié le 30 juillet 2021
Prière du matin "Il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ" (Mt 13, 44-46)

"Il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ"

Méditation de l'évangile (Mt 13, 44-46) par le père Michel Quesnel

Chant final: "dis nous a quoi ressemble" par Robert LEBEL

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

 En ce temps-là,
Jésus disait aux foules :
« Le royaume des Cieux est comparable
à un trésor caché dans un champ ;
l'homme qui l'a découvert le cache de nouveau.
Dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède,
et il achète ce champ.

Ou encore :
Le royaume des Cieux est comparable
 à un négociant qui recherche des perles fines.
Ayant trouvé une perle de grande valeur,
il va vendre tout ce qu'il possède,
et il achète la perle. »

Source : AELF

Méditation Père Michel Quesnel

Dans l’épisode du jeune homme riche, au chapitre 19 de Matthieu, Jésus dit à ce garçon qui prétendait observer tous les commandements de la Loi : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux » (Mt 19,21). C’est par des démarches analogues que Jésus décrit en paraboles le Royaume des cieux : pour se procurer un trésor, un homme vend tout ce qu’il possède ; un marchand qui a trouvé une perle de grand prix en fait autant.

Les pauvres sont un trésor ; ou une perle fine. Ils méritent qu’on leur consacre tout ce que l’on possède. Si nous agissons ainsi, alors le Royaume des cieux sera présent et bien visible. Et nous serons la lumière du monde, comme Jésus l’affirme dans le Sermon sur la Montagne (Mt 5,14).

Evidement, si quelques-uns de nos frères humains, dans l’histoire et encore aujourd’hui, se comportent ainsi, tel n’est pas le lot de la plupart d’entre nous. Nous nous dessaisissons d’une partie de nos biens pour le service des plus pauvres, mais pas de la totalité. Dieu, d’ailleurs, ne nous le demande pas forcément. Zachée n’a donné que la moitié de ses biens, et Jésus s’en est montré satisfait.

Mais qu’il s’agisse d’argent ou d’autre chose, quels risques prenons-nous vraiment ? Les paraboles du trésor caché et de la perle fine nous disent que vivre en chrétien, c’est prendre des risques. La foi n’est pas une rente. L’Eglise n’est pas faite pour entasser de l’argent ou des masses de fidèles. L’épiscopat et la prêtrise ne sont pas une carrière.

Donne-nous, Seigneur Jésus, la pauvreté en esprit que tu recommandes dans les Béatitudes. Alors, le Royaume des cieux sera nôtre.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don