Accueil
"Il guérit beaucoup de gens atteints de maladies" (Mc 1, 29-39)
Partager

"Il guérit beaucoup de gens atteints de maladies" (Mc 1, 29-39)

Un article rédigé par Soeur Catherine de Coster (59912) - RCF, le 10 janvier 2024  -  Modifié le 10 janvier 2024
Prière du matin "Il guérit beaucoup de gens atteints de maladies" (Mc 1, 29-39)

"Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies"

 

Méditation de l'évangile (Mc 1, 29-39)) par Sœur Catherine de Coster

 

Chant final : "La guérison" par Glorious

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm,
Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean,
dans la maison de Simon et d’André.
    Or, la belle-mère de Simon était au lit,
elle avait de la fièvre.
Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.
    Jésus s’approcha,
la saisit par la main
et la fit lever.
La fièvre la quitta,
et elle les servait.

    Le soir venu, après le coucher du soleil,
on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal
ou possédés par des démons.
    La ville entière se pressait à la porte.
    Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies,
et il expulsa beaucoup de démons ;
il empêchait les démons de parler,
parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

    Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube.
Il sortit et se rendit dans un endroit désert,
et là il priait.
    Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche.
    Ils le trouvent et lui disent :
« Tout le monde te cherche. »
    Jésus leur dit :
« Allons ailleurs, dans les villages voisins,
afin que là aussi je proclame l’Évangile ;
car c’est pour cela que je suis sorti. »

    Et il parcourut toute la Galilée,
proclamant l’Évangile dans leurs synagogues,
et expulsant les démons.

Source : AELF

Méditation  Sœur Catherine de Coster

La scène commence dans la maison de la belle-mère de Simon, que la fièvre tient prisonnière. Puis, elle s’élargit à toute la ville, au désert, aux villages voisins et enfin à toute la Galilée.

Jésus sort et fait sortir : il sort de la synagogue de Capharnaüm puis de la ville pour aller au désert. Il fait sortir la fièvre de la belle-mère de Simon, il fait sortir les malades de chez eux et les esprits mauvais de notre humanité dont il a revêtu la chair.

De la synagogue à la maison de la belle-mère de Pierre, à la ville et aux bourgs alentours, Jésus fait ainsi sortir Dieu à la rencontre de chacun. Là où il est, Dieu est présent …

Jésus, qui est sorti de Dieu, nous invite nous aussi à nous lever et à sortir : « allons ailleurs » dit-il à ses disciples. Il nous invite à sortir de nos enfermements, de nos petits mondes clos et confortables, de nos préjugés malveillants sur tous ceux qui ne sont pas, ne vivent pas, ne pensent pas comme nous.

C’est pour cela que Jésus est sorti : pour aller vers les pauvres, les exclus, les rejetés, et se pencher vers eux, comme Dieu s’est penché avec tendresse sur notre terre à Noël.

Marc condense en une seule journée tout l’agir inaugural de Jésus et il y associe ses disciples. Le message est clair pour nous qui sommes ses disciples aujourd’hui : L’humanité souffrante se tient au seuil de nos maisons, de nos communautés, de nos églises, …

Ces hommes, ces femmes, ces enfants espèrent de tous leurs yeux et de toute la force qui leur reste, que nous ouvrions notre porte et que nous posions le geste qui les accueille et les restaure.

Ainsi s’inaugure l’année nouvelle, année de grâce et de miséricorde, année où tous les espoirs de justice et de paix sont possibles, si nous allons avec Jésus hors de nos cercles confortables et bien-pensant, et si nous nous levons pour témoigner au monde de l’immense tendresse de notre Dieu !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don