Accueil
Guérir de la jalousie avec la Bible
Partager

Guérir de la jalousie avec la Bible

Un article rédigé par Béatrice Soltner - RCF,  -  Modifié le 1 mai 2022

Qui n’a pas connu la morsure de la jalousie, cette brûlure qui peut survenir dès l’enfance ? La Bible la fait intervenir dès la création du monde, avec le meurtre d'Abel par Caïn. Pour Marie-Reine Mezzarobba, bibliste et théologienne, la Bible nous aide à reconnaître les symptômes de la jalousie. Elle est l'auteure de "Ce que dit la Bible sur la jalousie" (éd. Nouvelle cité).

Caïn maudit, peint par João Maximiano Mafra (1851) ©Wikimédia Commons Caïn maudit, peint par João Maximiano Mafra (1851) ©Wikimédia Commons

Dire la jalousie, en repérer les symptômes

 

Qui n’a pas connu la morsure de la jalousie ? Cette brûlure survient dès l’enfance mais, souvent, on préfère la nier. Ainsi, la bibliste conseille-t-elle de se méfier d'une enfant qui couvrirait de baisers et de cadeaux son petit frère ou sa petite sœur. Au contraire, elle conseille de mettre un mot sur ce que l'enfant éprouve. "Si l'adulte met un mot dessus, c'est qu'il sait et cela rassure l'enfant."

 

La jalousie c'est vouloir la vie chez l'autre

 

Le jaloux veut-il ce que l'autre a ou ce que l'autre est ? Souvent quand on désire l'objet que l'autre possède, on le désire quand l'autre le possède. Ainsi, le mouvement de la jalousie c'est désirer une vie que l'on croit présente chez l'autre et pas chez soi-même. On se rend compte que l'autre est heureux et on se dit "et moi ?". Le jaloux voudrait être comme l'autre.

 

Adam et Ève, Caïn et Abel... Dès les récits de la création, la Bible parle de la jalousie. Si les rédacteurs de la Genèse évoquent ce penchant très humain, c'est bien qu'ils en ont fait eux-mêmes l'expérience, explique Marie-Reine Mezzarobba. "Ils savent que la jalousie existe dans leur cœur et qu'elle est un poison."

 

Être jaloux, se prendre pour Dieu

 

Au jardin d'Eden, quand Dieu interdit un arbre à Adam et à Ève, "il signifie une altérité" : il dit à l'homme "tu n'es pas moi". Ce que le serpent dit à l'homme c'est que s'il ne possède pas tous les arbres, il n'a rien. Le péché originel ainsi décrit dans la Genèse c'est que l'homme n'accepte pas de ne pas tout avoir, il refuse de ne pas tout posséder, de n'être pas Dieu, en somme.

 

"On n'est jaloux que de Dieu", disait Denis Vasse, jésuite et psychanalyste. Éprouver de la jalousie, c'est vouloir posséder la vie, ne pas dépendre de Dieu, vouloir être Dieu. C'est refuser de voir que la vie se reçoit et ne se possède pas. Ainsi, pour sortir de la jalousie, est-il nécessaire de consentir au manque.

 

Émission d'archive

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don