Accueil
Fabien Luschnat : Pour une Église à l'écoute

Fabien Luschnat : Pour une Église à l'écoute

Un article rédigé par M.-L.W. - RCF Alsace, le 8 mars 2024  -  Modifié le 9 avril 2024
Les Trois Questions · RCF Alsace Fabien Luschnat : Pour une Église à l'écoute

Le 4 mai, l'église protestante luthérienne d'Alsace et de Lorraine élira son nouveau président ou sa nouvelle présidente pour un mandat de dix ans. Cette année, quatre candidats se présentent, dont Fabien Luschnat, responsable au sein de la Communauté de communes du Pays de Bitche.

© RCF Alsace : Fabien Luschnat © RCF Alsace : Fabien Luschnat

RCF Alsace : Quel est votre parcours de foi ?

Fabien Luschnat : Il a commencé très jeune, avec l'école du dimanche dans une paroisse réformée, puisque, venant de Metz, je suis d'origine réformée. J'ai ensuite participé aux disciples de Strasbourg, un groupe d'évangélisation. J'ai célébré mon premier culte à treize ans (la première partie du moins!), en remplaçant un pasteur qui n'était pas là et en attendant que l'aumônier vienne. J'ai toujours eu l'envie d'être pasteur, c'est la raison pour laquelle  j'ai fait de la théologie. A la fin de mon cursus, j'ai décidé de me tourner vers le social, ce qui se rapproche un peu du métier de pasteur, en tout cas dans la formation à l'écoute.

RCF Alsace : Quelles sont les valeurs qui vous tiennent à cœur ? 

F.L. : C'est d'être à l'écoute et être capable d'aller vers ceux qui ont besoin de nous. Proclamer un message d'amour et de partage dans tout ce qu'on peut faire quotidiennement. Il n'est pas nécessaire d'être dans une église pour parler d'amour et de partager un mot, une parole, ou un sourire. 

RCF Alsace : Selon vous, y a-t-il quelque chose à changer dans les églises luthériennes ? Et si oui, quoi ?

F.L. : Je pense que notre Eglise est quelquefois un peu "à la traîne" par rapport à la jeunesse qui est l'avenir mais aussi le "maintenant" de l'Église. Or, on les voit très peu dans nos lieux d'église, sauf dans des endroits très particuliers ou sur des paroisses qui célèbrent des cultes différents de ce qu'on a l'habitude de vivre dans les églises luthériennes. Il nous faut aussi aller vers le corps pastoral, en diminution. Nous avons  besoin d'avoir à la fois des pasteurs, mais aussi des ministres spécialisés vraiment soutenus, épaulés, et qui se sentent avoir leur place. 

RCF Alsace : Quel verset biblique vous inspire ?

F.L. : Le verset qui me tient à cœur, c'est celui de ma confirmation :

Je peux tout en celui qui me rend fort. 

 (Philippiens 4, 13)

Il a conduit toute ma vie et continue de m'accompagner. Dans les moments quelquefois difficiles  je me redis ce verset-là pour me relancer et me rebooster.

 


Découvrez d'autres sujets dans Les Trois questions RCF Alsace sur notre site internet ! Ou venez découvrir notre site qui regroupe toutes nos émissions et podcasts sur notre site RCF Alsace ! 


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don