Accueil
Etre vivant jusqu'à la mort ou les derniers écrits de Paul Ricoeur
Partager

Etre vivant jusqu'à la mort ou les derniers écrits de Paul Ricoeur

Un article rédigé par Sarah Brunel - RCF,  -  Modifié le 28 juin 2021
Dialogue Etre vivant jusqu'à la mort ou les derniers écrits de Paul Ricoeur
Paul Ricoeur a profondément marqué l'histoire de la philosophie. Quels sont ses derniers enseignements ?
podcast image par défaut

La politique n'a jamais été l'objet direct de l'oeuvre de Paul Ricoeur. Pourtant, elle est, selon lui, présente dans toute pensée qui a donc une responsabilité politique. Cela dit, chacun peut se tromper, et l'on se doit de se corriger et de s'éclairer mutuellement. 

La question de la justice est elle aussi très présente dans sa philosophie, essentiellement la justice sociale. Comment concevoir la société ? Comment redistribuer les biens économiques pour fonder une société plus juste ?

Le mal

Ricoeur fut captif pendant la seconde Guerre Mondiale. Dans son oeuvre, on trouve une philosophie de la volonté, sur la culpabilité, liée à cette époque qu'il a traversée. Le mal est "un défi à la philosophie et à la théologie". Le mal n'est pas seulement moral, il est aussi politique, économique et culturel.

Au sortir de la guerre, il prend son premier poste à Chambon-sur-Lignon, un lieu de tradition d'accueil et de refuge. Il y vit "l'existence simple d'une communauté fraternelle". C'est une période décisive pour Ricoeur, de retrait, où il mesure l'ampleur du désastre et pourtant réalise l'intensité de la vie.

L'hospitalité

Pour Ricoeur, on se délivre par le langage et la transcendance des textes. Les textes bouleversent notre imagination, nous font habiter le monde autrement. 

Comment atteindre la paix ? Il faut une hospitalité mutuelle, universelle. "Je t'accueillerai comme tu m'as accueilli. L'étranger qui vient à ta porte, tu dois l'aimer comme toi-même". 

Être vivant jusqu'à la mort

Paul Ricoeur invite à ne pas céder trop vite à la mort, sans pour autant se dissimuler. Il reporte son souci sur les autres, se "désoucie" de lui-même. C'est un principe éthique pour Ricoeur : toute vie est aussi importante que la sienne.

En lui-même se déroule une conversation entre le philosophe et le chrétien. Sur ces deux jambes, il marche. Cette conversation infinie lui a donné sa vie... 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don