Accueil
Être pleinement vivant
Partager

Être pleinement vivant

Un article rédigé par Véronique Alzieu - RCF,  -  Modifié le 15 mars 2021
Nous avons du mal à prendre la mesure de la Vie pour laquelle nous sommes faits. Cette vie est un Souffle qui nous traverse, le seul capable de nous rendre véritablement vivants.
Photo by Fineas Gavre on Unsplash Photo by Fineas Gavre on Unsplash

Avons-nous vraiment conscience de notre vitalité, de cette sensation d'être en vie, tant dans notre corps que dans notre âme ?
Jean-Guilhem Xerri est l'invité de Véronique Alzieu. Il est psychanalyste et thérapeute et attache une grande importance à l'intériorité.

 Une intériorité qui, si elle est développée, notamment spirituellement, est un formidable moyen de se sentir pleinement vivant. Sur ce sujet, Jean-Guilhem Xerri a écrit un ouvrage : "(Re)vivez de l'intérieur" publié aux éditions du Cerf.
 

Mille et une vies

Nous vivons "plusieurs" vies en une. En effet, nous avons notre vie biologique, psychique, énergétique ou encore spirituelle. La phrase du Deutéronome "Choisis la vie" qui nous accompagne sur RCF pendant toute cette période de Carême, a un sens particulier pour Jean-Guilhem Xerri.
Cette injonction pose la question du choix pour le psychanalyste: "quelle vie s'agit-il de choisir ? C'est pour moi une interpellation à m'interroger sur "de quelle vie je vis ?".
 

Se sentir vivant 

"Comment me sentir davantage vivant ?" est une question que nous nous posons tous, c'est souvent un besoin que nous avons d'ailleurs. Dans son cabinet, c'est une question que de nombreux patients posent à Jean-Guilhem Xerri, pour qui c'est une préoccupation tout à fait naturelle.
"Quand on va voir quelqu'un pour faire un travail psychothérapeutique c'est le signe qu'on est encore vivant et surtout c'est le signe d'un désir d'être davantage vivant" témoigne-t-il.

 

Vivre et être vivant, quelles différences ?

Nous pouvons vivre en nous contentant de respect nos besoins primaires. La sensation d'être vivant va au-delà d'une simple analyse biologique ou scientifique de notre état de vie. "Nous ne sommes pas qu'un organisme" rappelle le psychothérapeute pour qui la différence entre vivre et se sentir vivant pourrait être comme "la respiration et le souffle".

 Le souffle dans toutes les cultures et les époques est le symbole de la vie. "Le souffle a deux faces, il est physiologique et manifeste d'un côté, c'est ma respiration, on peut mesurer ma respiration, son rythme, son amplitude, et en même temps il y a une deuxième phase du souffe qui est au contraire immatérielle et spirituelle" explique le thérapeute Jean-Guilhem Xerri.

"La respiration est à la physiologie ce que le souffle est à la vie spirituelle."

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don