Accueil
« Dieu a envoyé son Fils pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 14-21)
Partager

« Dieu a envoyé son Fils pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 14-21)

Un article rédigé par Père Jean-Marie Petitclerc (50914) - RCF, le 10 mars 2024  -  Modifié le 10 mars 2024
Prière du matin « Dieu a envoyé son Fils pour que, par lui, le monde soit sauvé » (Jn 3, 14-21)

« Dieu a envoyé son Fils pour que, par lui, le monde soit sauvé »

 

Méditation de l'évangile (Jn 3, 14-21) par le Père Jean-Marie Petitclerc

 

Chant final: Dieu a tant aimé de Hillsong en français

benny-jackson-UNSPLASH benny-jackson-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :
« De même que le serpent de bronze
fut élevé par Moïse dans le désert,
ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
Car Dieu a tellement aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne se perde pas,
mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement,
celui qui ne croit pas est déjà jugé,
du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et le Jugement, le voici :
la lumière est venue dans le monde,
et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière,
parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Celui qui fait le mal déteste la lumière :
il ne vient pas à la lumière,
de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
mais celui qui fait la vérité vient à la lumière,
pour qu’il soit manifeste
que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

Source : AELF

Méditation    Père Jean-Marie Petitclerc

            Voici donc que, dans son entretien avec Nicodème, Jésus fait allusion au serpent de bronze élevé par Moïse dans le désert. Vous vous souvenez sans doute de cette histoire : les Israëlites étaient attaqués aux chevilles par des serpents venimeux provoquant des morsures mortelles. Moïse fabriqua alors un serpent de bronze, et tous ceux qui le regardaient en face étaient guéris. La seule manière de lutter contre le mal consiste d’abord à savoir le regarder en face. Le déni est la pire des solutions, tant de victimes d’abus vous le confirmeront. Seul celui qui fait la vérité vient à la lumière. Pour le disciple du Christ, il ne s’agit pas de prétendre avoir la vérité, comme certains le croient, mais de faire la vérité. La vérité est de l’ordre du chemin.

            En contemplant le crucifix, présent dans nos maisons et dans nos églises, le chrétien est appelé à se scandaliser devant l’image de l’innocent mis à mort. Il est ainsi invité à faire la lumière sur les parcours d’exclusion, qui conduisent à une telle issue et à devenir un promoteur de la fraternité qui seule peut sauver le monde. Tel est le message du Christ. Telle est la raison pour laquelle la croix est comparable au serpent de bronze.

            Dieu a tellement aimé le monde qu’il a envoyé son Fils, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

            Voici que nous sommes invités, aujourd’hui, à faire la lumière sur nos comportements, conscients de la tentation qui est nôtre parfois de nous réfugier dans le déni et le mensonge quand nos œuvres sont mauvaises.

            Voici que nous sommes appelés, à la lumière de l’Évangile, à discerner entre les comportements qui font grandir la cause de la fraternité et ceux qui la détruisent. Nous voici invités à croire en Christ, Sauveur du monde.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don