Accueil
"Dieu a envoyé son Fils dans le monde,..." (Jn 3, 16-21)
Partager

"Dieu a envoyé son Fils dans le monde,..." (Jn 3, 16-21)

Un article rédigé par Nicolas de Boccard (50553) - RCF, le 27 avril 2022  -  Modifié le 27 avril 2022
Prière du matin "Dieu a envoyé son Fils dans le monde,..." (Jn 3, 16-21)

"Dieu a envoyé son Fils dans le monde, pour que, par lui, le monde soit sauvé"

Méditation de l'évangile (Jn 3, 16-21) par le père Nicolas de Boccard

Chant final: "Dieu a tant aimé" par Hillsong En Français

michal-bielejewski-UNSPLASH michal-bielejewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :
« Dieu a tellement aimé le monde
qu’il a donné son Fils unique,
afin que quiconque croit en lui ne se perde pas,
mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement ;
celui qui ne croit pas est déjà jugé,
du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.
Et le Jugement, le voici :
la lumière est venue dans le monde,
et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière,
parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Celui qui fait le mal déteste la lumière :
il ne vient pas à la lumière,
de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ;
mais celui qui fait la vérité vient à la lumière,
pour qu’il soit manifeste
que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

Source : AELF

Méditation Père Nicolas de Boccard

Il y a des versets de l’évangile qu’il faudrait connaitre par cœur : « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais obtienne la vie éternelle... ». Ce passage de l’évangile nous redit avec insistance : Dieu ne nous abandonne pas, Il est avec nous, quel que soient nos rejets, nos fautes, notre péché !

Cet amour a un prix : le sang précieux du Christ, et il a une condition : accepter de vivre dans la vérité et la liberté, sortir des ténèbres et de l’obscurité. Il appelle une réponse de l’homme : « la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière [..]. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ».

Dieu vient nous sauver, mais il ne peut le faire sans nous. Se laisser aimer par Dieu réclame cette vérité de nous-même. L’amour nous libère mais nous préférons souvent nos prisons, nos impasses, nos petits mensonges. Le mal, au fond, c’est le refus de l’amour. Sur la croix, Dieu est victime de ce mal, de notre peur d’être aimé et d’aimer à notre tour. Sur la Croix, Dieu est victime de nous-même ! Il nous faut faire un choix qui implique, qui transforme..

Seigneur vient nous sauver de nous-même, de notre part d’ombre. Vient par la force de ton amour faire de nos vies un chemin vers Toi. Cela ne dépend pas de Toi : Ton amour est donné pour toujours en Ton Fils immolé pour nous. Mais cela dépend de nous, de notre bonne volonté, de notre désir d’être des êtres libres et heureux, comme tu nous as pensés et créés. Viens par le visage adorable de ton éternel amour nous appeler à être enfin nous-même : des fils et filles de Dieu.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don