Accueil
Deux motards reviennent des JMJ !
Partager

Deux motards reviennent des JMJ !

Un article rédigé par Zoé Blutel - RCF Touraine, le 17 août 2023  -  Modifié le 17 août 2023

Une dizaine de jours après la fin des Journées Mondiales de la Jeunesse, deux jeunes tourangeaux reposent enfin leurs motos au foyer familial. Baudouin Duvivier et Jean-Baptiste Poirrier viennent de parcourir plus de 4 500 km en deux roues, avec un seul but, celui de répondre à l’appel du Pape pour retrouver les milliers de jeunes catholiques rassemblés à Lisbonne. 

©JBP ©JBP

Les Journées Mondiales de la Jeunesse, instaurées en 1985 par le pape Jean-Paul II, représentent pour ces deux jeunes professionnels une occasion idéale de rencontrer la jeunesse catholique du monde entier. A 26 et 27 ans, après avoir vécu celles de Cracovie et de Panama, ils estiment que les JMJ de Lisbonne seront les dernières, et la proximité de l’événement était idéale pour revoir encore le vrai visage de l’Eglise Universelle. 

 

4 800 km en deux semaines

 

Touraine, Pays-Basque, Burgos, Salamanque, frontière portugaise, Fatima, ils arriveront à Lisbonne après 7 jours de moto, le vendredi 4 août pour le chemin de croix avec le pape. 

 

Une seule règle, pas d’autoroute. En deux jours et demi, la frontière franco-espagnole est franchie, avec la joie de voir les paysages se transformer de terroir en terroir. L’aventure n’est pas de tout repos, puisque les nuits sont passées en bivouac, et souvent très courtes pour rouler en dehors des heures trop chaudes. Rien ne vaut la liberté des pèlerins.

 

Motard depuis plusieurs années, c’était le premier long road trip pour Jean-Baptiste.

L’expérience est totalement différente de celle que l’on vit en voiture, le trajet fait partie du voyage. J’ai été marqué par la diversité des régions que nous avons pu traverser en France, puisque la moto nous oblige à prendre les axes secondaires et nous permet de contempler les belles campagnes et les beaux villages de France.

 

Pour Baudouin, il était difficile d’envisager le voyage au Portugal sans passer par Fatima. Né le 13 mai, date anniversaire des apparitions, il y voyait un joli clin d'œil et une manière de se préparer à l’arrivée tardive aux JMJ.

©ZB
©ZB

1,5 millions de personnes rassemblées auprès du Pape François

 

Une fois à Lisbonne, les motos ont trouvé refuge sur un parking de supermarché, et les deux jeunes aventuriers se sont mêlés aux milliers d’autres pour vivre l’habituel chemin de croix. Comme les autres, ils ont marché une dizaine de km le samedi pour rejoindre le campo da Graça, lieu de veillée avec le pape François. Comme à Cracovie et à Panama, ils ont été touchés par ce nombre immense de personnes adorant le même corps eucharistique et assistant à la même messe.

Je pense que ce qui me marque le plus, c’est la façon dont toute une ville et plus largement un pays s’organise pour accueillir près de 1,5 millions de jeunes en pèlerinage, et l’impact que cela doit avoir sur les personnes n’ayant pas la foi. 

©ZB
©ZB

Pour vivre cette aventure, Baudouin et Jean-Baptiste avaient décidé de ne pas être rattachés à un groupe. La flexibilité permettait plus de sécurité, mais il en revenait à eux de rendre le road trip spirituel. Prière quotidienne, bénédiction des motos, visites des églises ont donc ponctué leur voyage, qui pour l’un s’est achevé le 12 août à l’Ile Bouchard, chez sa famille, tandis que l’autre s’est arrêté une petite semaine à Rocamadour pour servir le sanctuaire. 

Participer aux JMJ sans intégrer un groupe diocésain ou une communauté religieuse nous ampute d’un important apport spirituel, j’ai pu grâce à mon séjour à Rocamadour être nourri spirituellement et préparer mon coeur à la rentrée prochaine afin que le Seigneur soit mon compas.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don