Accueil
"Des femmes les accompagnaient et les servaient... " (Lc 8, 1-3)
Partager

"Des femmes les accompagnaient et les servaient... " (Lc 8, 1-3)

Un article rédigé par Pasteur Jean-Pierre Sternberger (50973) - RCF, le 16 septembre 2022  -  Modifié le 16 septembre 2022
Prière du matin "Des femmes les accompagnaient et les servaient... " (Lc 8, 1-3)

"Des femmes les accompagnaient et les servaient en prenant sur leurs ressources"

Méditation de l'évangile (Lc 8, 1-3) par le pasteur Jean Pierre Sternberger

Chant final: "Au grand large tu m'entraines" par la communuaté de l'Emmanuel

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    il arriva que Jésus, passant à travers villes et villages,
proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu.
Les Douze l’accompagnaient,
    ainsi que des femmes
qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais :
Marie, appelée Madeleine,
de laquelle étaient sortis sept démons,
    Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode,
Suzanne, et beaucoup d’autres,
qui les servaient en prenant sur leurs ressources.

Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

Combien étaient-elles ces femmes qui suivaient Jésus ? Beaucoup selon Luc. Les autres évangiles ne les mentionnent pas à ce stade de leur récit, mais tous disent que les apôtres étaient absents lors de la crucifixion et qu’ils ne furent pas les premiers à la résurrection. Ce sont des femmes et parmi elles, Marie de Magdala qui ont accompagné le maître dans son agonie. Ce sont à nouveau ces femmes que l’on retrouvera à l’aube de Pâques. Les douze s’étaient cachés quand l’heure était mauvaise. Mais on sent derrière le récit que Luc nous fait ici de ce que Jésus vivait en Galilée, comme une réticence à dire qu’il était accompagné de femmes disciples. C’était, écrit-il, des femmes guéries de différents démons (sept, rien que pour Marie-Madeleine !), elles aidaient à faire bouillir la marmite. Certaines avaient de riches et puissants maris… Comme si, parmi les disciples de Jésus, il n’y avait qu’elles qui avaient eu affaire à des démons, il n’y avait qu’elles qui étaient mariées…

Mais nous savons par ailleurs que Pierre avait une épouse et sans doute des enfants. Nous savons que le diable entrait comme il voulait en Judas. Déjà se mettait en place l’image trompeuse d’une Église dirigée par des hommes purs et célibataires.

Ton Église, Seigneur, fut de tous temps composée de femmes et d’hommes. Chacun, chacune ses richesses. Chacune, chacun ses démons. Et ton amour nous garde marchant à tes côtés.

amen

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don