Accueil
"De la maison de Dieu, vous avez fait une caverne de bandits" (Lc 19, 45-48)
Partager

"De la maison de Dieu, vous avez fait une caverne de bandits" (Lc 19, 45-48)

Un article rédigé par Père Emmanuel Pic (50916) - RCF, le 18 novembre 2022  -  Modifié le 18 novembre 2022
Prière du matin "De la maison de Dieu, vous avez fait une caverne de bandits" (Lc 19, 45-48)

"De la maison de Dieu, vous avez fait une caverne de bandits"

Méditation de l'évangile (Lc 19, 45-48) par le père Emmanuel PIC

Chant final: "Jésus" par la communauté de l'Emmanuel

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    entré dans le Temple,
Jésus se mit à en expulser les vendeurs.
Il leur déclarait :
    « Il est écrit :

Ma maison sera une maison de prière.
Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »
    Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner.
Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables,
cherchaient à le faire mourir,
    mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ;
en effet, le peuple tout entier,
suspendu à ses lèvres, l’écoutait.

Source : AELF

Méditation Père Emmanuel Pic

Un de mes amis, familier du monde de l’entreprise, me disait un jour : « un bon manager, c’est quelqu’un qui ménage ses équipes, qui prend soin des personnes, mais c’est aussi quelqu’un qui de temps en temps doit faire le ménage. »

Jésus, ici, agit en bon manager.

D’abord, il n’hésite pas à faire le ménage. Luc ne donne pas beaucoup de détails sur la manière dont ça s’est passé, mais d’autres évangiles insistent sur la violence de l’événement, les tables renversées, les marchands chassés à coups de fouet. Cette affaire-là a dû faire pas mal de bruit.

Il n’y a plus de Temple aujourd’hui, mais l’Eglise est là, l’Eglise avec un grand E, avec ses bons et ses mauvais côtés. Comme Jésus en son temps, nous éprouvons le besoin d’y faire le ménage, de l’aérer par de grands courants d’air comme le disait saint Jean XXIII en parlant du concile qu’il avait convoqué. Nous sentons le besoin de la ramener à l’essentiel : cette maison qui est une maison de prière, vous en avez fait - nous en faisons - une caverne de bandits

Il n’y a pas que l’Eglise qui va de travers. Il en va du Temple comme de nos vies, dans lesquelles nous avons besoin également de remettre un peu d’ordre. Cela ne va pas sans nous faire violence à nous-mêmes.

Oui, dans l’Eglise, dans nos vies, il y a besoin de temps en temps d’agir avec véhémence, sinon avec violence. Mais après, qu’est-ce qu’on fait ? C’est alors que prend toute son importance l’autre dimension du management de Jésus : il faut prendre soin des personnes. C’est là-dessus que Luc insiste, et c’est la conclusion de son récit : il était toute la journée dans le temple à enseigner. C’est à cela qu’il passe le plus clair de son temps, car c’est pour cela qu’il est venu.

Jésus a passé bien plus de temps à enseigner, à annoncer et à transmettre la Parole, qu’à remettre de l’ordre dans une institution défaillante et à dénoncer les abus. C’est dans cette Parole que nous pouvons trouver, en nous mettant à son écoute, le bon moyen de nous remettre en route. Laissons-la, tranquillement, remettre de l’ordre dans nos vies lorsqu’il y en a besoin.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don