Accueil
Couples islamo-chrétiens, vivre la différence religieuse au sein du foyer
Partager

Couples islamo-chrétiens, vivre la différence religieuse au sein du foyer

Un article rédigé par Stéphanie Gallet - RCF,  -  Modifié le 27 juin 2021
Le Temps de le dire Couples islamo-chrétiens, vivre la différence religieuse au sein du foyer
Épouser quelqu'un d'une autre religion: en France on est les champions d'Europe des mariages mixtes. Et pourtant on en parle peu, de ces acteurs au quotidien du dialogue interreligieux.
podcast image par défaut

Le 30 septembre 2017, le Groupe des foyers islamo-chrétiens (GFIC) fête ses 40 ans avec une journée rencontre-débat au Collège des Bernardins à Paris. Un événement sur le thème: "Couples islamo-chrétiens, des raisons d’y croire". Parce que ces couples qui vivent la différence religieuse au sein de leur foyer sont des acteurs du dialogue interreligieux, ils portent un témoignage précieux pour notre société.
 

Les mariages islamo-chrétiens, une réalité méconnue

C'est aujourd'hui la troisième génération de couples islamo-chrétiens qui célèbre l'anniversaire du GFIC. Depuis sa création en 1977, ce réseau d'échange et de partage d'expérience entre couples islamo-chrétiens propose une rencontre annuelle, ainsi que des "cafés-couples" à destination des personnes intéressées.

La France détient le record des mariages mixtes en Europe. Une réalité pourtant méconnue, comme l'a constaté la journaliste Myriam Blal, auteure de l'ouvrage "Le baiser du ramadan" (éd. Bayard, 2017). Musulmane mariée à un catholique, elle raconte comment elle a dû faire face au qu'en dira-t-on. Et comment c'est plus compliqué à vivre pour la femme musulmane qui désire épouser un homme non musulman. "Traditionnellement en islam il est interdit pour une femme musulmane de se marier à un non musulman." Un interdit dont Myriam Blal s'est aperçue qu'il reposait sur "une tradition culturelle".

 



 

Les questions que l'on se pose au sein d'un couple islamo-chrétien

Les interrogations sont souvent d'ordre pratique mais soulèvent des questions d'une forte densité spirituelle. Qu’est-ce que ca veut dire s’aimer pour la vie quand l’un est musulman et l’autre chrétien? Comment construire une famille? Comment l’inscrire dans les deux culture sans rien renier de ce qui compte vraiment aux yeux de chacun? Comment élever ses enfants? Quid du baptême, de la circoncision? Faut-il ou pas manger du porc, aller à l'église et à la mosquée?

Loin d'être mise de côté la spiritualité est souvent l'objet d'un questionnement très présent, dans ces foyers. Il s’agit de rencontrer l'autre et donc la foi qui l'anime, tout en creusant sa propre identité. Les couples islamo-chrétiens n’apportent pas de réponses toute faite aux questions qu'ils se posent, ils composent avec ce qu'ils sont et leurs façons de vivre et de porter leurs héritages spirituels respectifs. Ils essaient de tracer un chemin où les expériences de chacun profitent à tous. Ils sont comme autant de petits laboratoire intime du dialogue interreligieux.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don