Accueil
Consentir à la solitude pour vivre ensemble
Partager

Consentir à la solitude pour vivre ensemble

Un article rédigé par Béatrice Soltner - RCF,  -  Modifié le 12 août 2020
Halte spirituelle, l'intégrale Consentir à la solitude pour vivre ensemble
"Il n’est pas bon que l’homme soit seul", dit Dieu dans la Bible. Intemporelles, les Écritures nous apprennent pourquoi l'homme éprouve ce sentiment de solitude parfois si douloureux.
Photo by Edu Grande on Unsplash Photo by Edu Grande on Unsplash

Dans la Bible on peut lire : "Il n’est pas bon que l’homme soit seul." (Gn 2, 18) Mais l’on trouve aussi des histoires qui racontent combien l’humain a besoin de se retirer, pour écouter, pour reprendre des forces, parfois pour combattre ses démons intérieurs. La vie avec soi-même et avec les autres c’est donc la possibilité d’une alternance entre solitude et rencontre, intériorisation et de communion. En cultivant une vie intérieure, l'Esprit saint peut donner sens à notre solitude. On en parle avec la bibliste Sandrine Caneri, auteure de "Ce que dit la Bible sur la solitude" (éd. Nouvelle Cité).

 

La solitude avec Dieu

Aujourd'hui, on identifie l'isolement comme une mauvaise solitude, destructrice, et contre laquelle il y a lieu de se mobiliserLe propos de Sandrine Caneri est de s'inspirer en premier lieu de la Bible. La solitude dont elle parle "c'est une solitude avec Dieu" : "Même si Dieu sait se retirer pour nous faire sentir une vraie solitude, entre guillemets "d'esseulement", notre foi nous dit que nous ne sommes jamais seuls vraiment."

 

Quant la Bible évoque l'isolement

La Bible, moderne, intemporelle, ne cesse de rejoindre l'être humain. Aussi, quand elle évoque la solitude, "elle sait parfaitement que l'homme se sent seul, terriblement seul, surtout dans la souffrance", explique la bibliste. Mais elle montre aussi que "si l'homme a un sentiment tellement d'esseulement, ce n'est pas la faute de Dieu quelque part, c'est parce que l'homme ne sait pas être relié, il ne sait pas faire".

 

Dieu dit : "Il n’est pas bon que l’homme soit seul" 

C'est dans le chapitre 2 de la Genèse, verset 18, qu'apparaît pour la premier fois dans la Bible le mot "seul". L'auteur de ce récit poétique fait dire à Dieu : "Il n’est pas bon que l’homme soit seul." Or, "un exégète sait que la première fois qu'un mot apparaît, il donne une couleur à toutes les fois où ce mot va apparaître".

Ce qui fait que l'homme se sent seul selon la Bible, c'est qu'il est la seule des créatures à avoir une âme. "Cette sensation d'être séparé de la nature, des animaux et du reste, et aussi d'appartenir au monde divin sans être divin lui-même : c'est ça qui est une solitude pour lui je pense", pour Sandrine Caneri. Cet entre-deux - être de nature et être spirituel - fait que l'homme se cherche...

 

Émission d'archive diffusée en 2019

 

\n
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don