Accueil
Comment concilier foi et politique ?
Partager

Comment concilier foi et politique ?

Un article rédigé par Nicolas Dufour (54) - RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
Témoin Comment concilier foi et politique ?
Comment concilier foi et politique ? D'où vient le besoin de s'engager ? Entretien avec Tibault Bazin, jeune député de Meurthe-et-Moselle.
podcast image par défaut

Thibault Bazin a été le plus jeune maire de France, en 2008, élu de Rosières-aux-Salines. Il est désormais député de Meurthe-et-Moselle. Son envie de s'engager date de l'enfance : il fut délégué en primaire, collège, lycée, engagé dans plusieurs associations, à la paroisse... "Je trouvais beaucoup de joie dans le don de soi", confie-t-il. 

Foi et politique

On lui a souvent fait remarquer qu'il pouvait être compliqué de concilier les deux. Pour autant, ce peut être utile dans la façon d'agir. Le fait de croire en un certain nombre de valeurs permet de les exercer là où il est donné de le faire. "Les chrétiens ont une manière de percevoir et concevoir le monde, par le respect des personnes, l'attachement aux solidarités". Au 21e siècle, ils peuvent encore montrer "un visage souriant et dynamique".

Le jeune député insiste sur l'importance de "ne pas tomber dans un individualisme dévastateur". "Je crois qu'il y a une crise de l'engagement, notamment en politique. Sur les fonctions sociales, dans le monde syndical, ma génération a du mal à prendre ses responsabilités"

La foi est une dimension personnelle

Le député témoigne souvent de sa foi. "C'est une dimension personnelle. Je ne nie pas ma religion, mais ne l'impose pas. Je crois davantage à la recherche d’une cohérence de vie. On n’est pas des saints, on a tous nos fragilités, mais un chrétien doit essayer de suivre un chemin où il aide les autres et les respecte. Cela me soutient au quotidien, mais ce n’est pas un dogme à imposer". 

Attachement aux racines

Thibault Bazin ne cache pas son amour pour son territoire. N'étant plus maire de Rosières-aux-Salines, il reste disponible pour son successeur en cas de souci. Aujourd'hui député, il cherche à agir pour le bien de son territoire, "ce qui donne du sens à mon engagement. Les politiques publiques sont là pour aider les plus démunis". Parmi les 190 communes dans sa circonscription, certaines n'ont pas même de réseau pour les téléphones portables...

Les tentations de la politique

À quelles tentations faut-il résister en politique? Celle de la "politique-communication", répond le député. "Un des grands pièges, c'est la réaction à chaud, l'absence de discernement, de vision à long terme". Un sujet très complexe ne peut être résumé en deux minutes. "La tentation, c'est la superficialité", conclut-il. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don