Accueil
" C’est lui qui vient derrière moi " (Jn 1, 19-28)
Partager

" C’est lui qui vient derrière moi " (Jn 1, 19-28)

Un article rédigé par Jean-Marie Petitclerc (50913) - RCF, le 2 janvier 2024  -  Modifié le 2 janvier 2024
Prière du matin " C’est lui qui vient derrière moi " (Jn 1, 19-28)

" C’est lui qui vient derrière moi "

 

Méditation de l'évangile (Jn 1, 19-28) par le Père Jean-Marie Petitclerc

 

Chant final : " La voix qui crie dans le désert " par Fraternités Monastiques de Jerusalem

David-Zawila-UNSPLASH David-Zawila-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Voici le témoignage de Jean le Baptiste,
quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem
des prêtres et des lévites
pour lui demander :
« Qui es-tu ? »
Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement :
« Je ne suis pas le Christ. »
Ils lui demandèrent :
« Alors qu’en est-il ?
Es-tu le prophète Élie ? »
Il répondit :
« Je ne le suis pas.
– Es-tu le Prophète annoncé ? »
Il répondit :
« Non. »
Alors ils lui dirent :
« Qui es-tu ?
Il faut que nous donnions une réponse
à ceux qui nous ont envoyés.
Que dis-tu sur toi-même ? »
Il répondit :
« Je suis la voix de celui qui crie dans le désert :
Redressez le chemin du Seigneur
,
comme a dit le prophète Isaïe. »
Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens.
Ils lui posèrent encore cette question :
« Pourquoi donc baptises-tu,
si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? »
Jean leur répondit :
« Moi, je baptise dans l’eau.
Mais au milieu de vous
se tient celui que vous ne connaissez pas ;
c’est lui qui vient derrière moi,
et je ne suis pas digne
de délier la courroie de sa sandale. »

Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain,
à l’endroit où Jean baptisait.

Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc    

            J’aime le personnage de Jean le Baptiste. Savez-vous qu’il est celui qui est le plus souvent cité dans les évangiles (22 fois), bien plus que Pierre ou que Marie. Jean le Baptiste, le dernier des prophètes, considéré par Jésus comme le plus grand. Mais il est un modèle d’humilité. Il ne veut pas être comparé aux grands prophètes qui l’ont précédé, encore moins être pris pour ce qu’il n’est pas, « le Christ ».

            Son rôle : préparer le chemin du Seigneur en le rendant droit. En cela, il préfigure le rôle de tous les disciples du Christ que nous sommes. Aucun d’entre nous ne peut avoir la prétention de vouloir faire rencontrer Jésus Christ à quelqu’un. Ceci est le rôle de l’Esprit. Notre unique rôle consiste à rendre cette rencontre possible. Il s’agit de rendre droit le chemin, afin d’éviter à l’autre de prendre un virage qui l’éloignerait de la possibilité de cette rencontre. C’est ainsi que je conçois mon rôle de prêtre éducateur auprès de ces jeunes que les déviances de comportement peuvent égarer.

            Et c’est à nous qu’il revient de crier, à la manière de Jean le Baptiste, même si nous avons parfois l’impression de crier dans le désert, tant notre voix paraît inaudible à bon nombre de contemporains : « Au milieu de vous se tient quelqu’un que vous ne connaissez pas ! »

            Aujourd’hui encore, il nous faut apprendre à reconnaitre sa présence au cœur de la communauté des chrétiens, « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux », dans sa Parole, dans le partage eucharistique du pain et du vin, dans la présence chez le petit, l’enfant ou l’exclu : « Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. »

            Puissions-nous encore aujourd’hui, sur les pas de Jean le Baptiste, changer notre regard pour apprendre à voir Sa présence au milieu de nous !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don