Accueil
Aux JMJ, une messe d'ouverture sous le signe de la rencontre

Aux JMJ, une messe d'ouverture sous le signe de la rencontre

Un article rédigé par Pierre-Hugues Dubois - RCF, le 2 août 2023  -  Modifié le 3 août 2023
L'actu chrétienne RCF vous fait revivre la messe d'ouverture des JMJ

Top départ officiel des JMJ de Lisbonne… la traditionnelle messe d'ouverture des JMJ a été célébré le mardi 1er août au soir dans le parc Édouard-VII de la capitale portugaise. Méditant l'évangile de la Visitation de Marie à sa cousine Élisabeth, le patriarche de Lisbonne a insisté sur l'importance de la rencontre. Un thème qui résonne dans le cœur des participants de ces Journées mondiales de la jeunesse. 

Des centaines de milliers de jeunes massés au Parc Edouard VII pour l'ouverture des JMJ Des centaines de milliers de jeunes massés au Parc Edouard VII pour l'ouverture des JMJ

Dès le milieu de l'après midi, sous un soleil écrasant, des dizaines de milliers de pèlerins convergent vers le haut de l'Avenida da Liberdade - l'équivalent des Champs-Élysées à Lisbonne. Là, l'immense parc Édouard-VII est peu à peu rempli par la foule. Depuis, la scène, ou déjà des groupes de musique se produisent, une magnifique vue sur Lisbonne et le Tage. 

 

 

 


 

LES JMJ DE LISBONNE, UN ÉVÉNEMENT À SUIVRE EN DIRECT SUR RCF

Proposées par l'Église catholique, les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) rassemblent plus d’un million de jeunes du monde entier. Près de 40.000 Français sont attendus du 1er au 6 août à Lisbonne, c'est la troisième plus grosse délégation. RCF, avec Radio Notre-Dame, se mobilise pour vous faire vivre ces temps de prière, de fête et de partage.

> En savoir plus

 


 

 

 

L'aboutissement d'un long voyage

 

Dans la foule, Marie-Jeanne tente de se frayer un chemin pour trouver une place dans l'herbe. Elle vient du Québec. "On ne réalise pas ce que c'est des millions de jeunes, témoigne-t-elle, c'est un peu irréel". Elle est assez impressionnée par la foule, compacte, qui bloque la circulation : " En même temps on est un peu perdu par la foule, et en même temps je me dis : pour moi c'est qqund même un signe de foi chez plein de gens de mon âge" .

 

 

 

On y est ! 

 

 

 

Utilisant les expressions du Québec francophone, elle poursuit : "Même si on se pile un peu sur les pieds, on s'accroche, mais au fond, une fois que tout le monde sera assis il y aura cette joie... Je suis émue de me dire qu'on y est !" conclut la jeune femme. 

 

 

 

L'importance de la rencontre

 

À ses côtés, Jasmin vient lui aussi de la région de Montréal. "Déjà l'ambiance est quand même assez extraordinaire, il y a du monde partout. Je m'attendais à ça pour la messe de fermeture, donc j'imagine même pas à quoi ça va pouvoir se ressembler."

 

"Je vois des centaines des drapeaux, des drapeaux que je connais, d'autres que je ne connais pas." Le jeune homme a raison, les drapeaux s'étendent à perte de vue… Celui de la Côte d'Ivoire est présent à côté de Tékouria. La jeune femme nous confie sa joie devant la diversité de l'assemblée : "Ce qui me marque, c'est le brassage culturel. Sans distinction de races, ni de couleur de peau. On a comme point commun le Christ !"

 

 

 

Une messe grandiose

 

19 heures pétantes. L'organisation est millimétrée, la liturgie parfaitement calée. La messe commence. Le chant d'entrée résonne dans ce parc Edouard VII, grandiose. Le patriarche de Lisbonne, Mgr Manuel Clemente, souhaite la bienvenue aux pèlerins. Les JMJ sont officiellement lancées.

 

Dans son homélie sur l'évangile de la Visitation, le cardinal invite les pèlerins à vivre dans le réel, et à saluer tout le monde et chacun, à l'image de Marie saluant sa cousine Elisabeth "Le virtuel nous maintient assis, devant des moyens qui nous utilisent facilement alors que c'est nous qui pensons les utiliser. Bien au contraire, la réalité consiste à nous mettre en route, à la rencontre des autres et du monde tel qu'il est, tant pour l'admirer que pour le rendre meilleur".


C'est dans cette joyeuse atmosphère de rencontre fraternelle que la messe se termine, avec l'hymne officiel des JMJ largement applaudi. À la sortie de la messe, un mot revient dans la bouche de tous les jeunes participants pour qualifier cette messe : grandiose.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don