Accueil
RCF Année sainte : redécouvrir ces traditions propres au catholicisme

Année sainte : redécouvrir ces traditions propres au catholicisme

Un article rédigé par Odile Riffaud - RCF, le 16 mai 2024  -  Modifié le 17 mai 2024

Entre 30 et 40 millions de pèlerins sont attendus à Rome en 2025 pour le jubilé 2025. Plus de 35 événements seront organisés à Rome tout au long de cette Année sainte. De quoi s’agit-il ? Que va-t-on fêter au Vatican et dans l’Église catholique en 2025 ?

Prévue le 24 décembre 2024, l'ouverture de la Porte sainte de la basilique Saint-Pierre de Rome marquera le lancement du jubilé 2025 ©Vatican média Prévue le 24 décembre 2024, l'ouverture de la Porte sainte de la basilique Saint-Pierre de Rome marquera le lancement du jubilé 2025 ©Vatican média

Jubilé des artistes, des diacres permanents, des malades et monde de la santé, jubilé des personnes qui préparent leur confirmation ou leur profession de foi, des personnes handicapées, des travailleurs, des entrepreneurs, des familles… Au total, plus de 35 événements seront organisés à Rome par le dicastère pour l’Évangélisation, entre décembre 2024 et décembre 2025 dans le cadre de l'Année sainte 2025. Une année jubilaire est un temps fort spirituel que propose traditionnellement le Saint-Siège tous les 25 ans. C'est l’occasion de redécouvrir un certain nombre de traditions propres au catholicisme, comme la lecture de la bulle d'indiction ou l'ouverture de Portes saintes.

La lecture de la bulle d’indiction, une étape solennelle

Quand, ce jeudi 9 mai, jour de la fête de l’Ascension, le pape François a lu la bulle d’indiction du Jubilé 2025, c’est une étape importante et solennelle qui a été franchie. Cette lecture précède en effet traditionnellement l’ouverture d’une Année sainte.

Qu’est-ce qu’une bulle d'indiction ?
Une bulle pontificale est un document officiel marqué du sceau du pape. "Indiction" vient du latin indictio, qui désigne, dans le langage du Vatican la "fixation d’une date de réunion, en particulier pour un concile ou un synode" (Source : Dictionnaire de l'Académie française). Publier une bulle d’indiction est donc une manière, dans l’Église catholique, d’annoncer avec solennité la tenue d’un concile, une canonisation ou une Année sainte.

Intitulé "Spes non confundit", ("L’espérance ne déçoit pas", Rm 5, 5), le texte du pape François insiste sur la dimension de pèlerinage de cette Année sainte, dont le thème est : "Pèlerins de l’espérance". "De cet entrelacement entre espérance et patience apparaît clairement le fait que la vie chrétienne est un chemin qui a besoin de moments forts pour nourrir et fortifier l’espérance."

 

> TÉLÉCHARGER LE TEXTE INTÉGRAL : "Spes non confundit", la bulle d'indiction du pape François pour le jubilé 2025

 

Ouverture et fermeture des Portes saintes, quelle symbolique ?

La lecture de la bulle d’indiction s’est faite devant la Porte sainte de la basilique Saint-Pierre, dont l’ouverture marquera le lancement de l’année jubilaire, le 24 décembre 2024. S’en suivront l’ouverture des Portes saintes des trois autres basiliques papales à Rome : Saint-Jean-de-Latran le 29 décembre, Sainte-Marie-Majeure le 1er janvier 2025 et Saint-Paul-hors-les-Murs le dimanche 5 janvier.

Au cours de l’Année sainte, les fidèles seront invités à franchir les Portes saintes des églises jubilaires. Un geste symbolique pour signifier le commencement de quelque chose de nouveau, au seuil d’une démarche spirituelle de renouvellement de la foi. "Moi, je suis la porte. Si quelqu’un entre en passant par moi, il sera sauvé" (Jean 10, 9), dit Jésus dans l’évangile. 

Quand on parle de Porte sainte, cela renvoie le plus souvent à la porte de la basilique Saint-Pierre à Rome, richement ornée de bas-reliefs, ou à celles des trois autres basiliques papales. Mais lors de jubilés ordinaires ou extraordinaires (comme celui de la Miséricorde en 2016 ou de sainte Thérèse de Lisieux en 2023, à Lisieux et Alençon), des portes de basiliques, d’églises ou de chapelles jubilaires en dehors de Rome peuvent être désignées Portes saintes.

 

Obtenir l'indulgence plénière

Le Vatican a annoncé que des indulgences plénières seraient accordées dans le cadre de l’année jubilaire 2025, comme c’est souvent le cas lors d'une Année sainte. Le 9 mai dernier, jour de la fête de l'Ascension, le pape François a lu la bulle d'indiction du jubilé. La liste des conditions pour obtenir une indulgence plénière a été publiée lundi 13 mai par la Pénitencerie apostolique, le tribunal suprême de l'Église catholique.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don