Accueil
"Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée" (Mt 28, 8-15)
Partager

"Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée" (Mt 28, 8-15)

Un article rédigé par Père Michel Quesnel (50936) - RCF, le 1 avril 2024  -  Modifié le 1 avril 2024
Prière du matin "Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée" (Mt 28, 8-15)

"Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront"

Méditation de l'évangile (Mt 28, 8-15) par le Père Michel Quesnel

Chant final : "Il est vraiment ressuscité" par les Fraternités monastiques de Jérusalem

alexandra-seinet alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
quand les femmes eurent entendu les paroles de l’ange,
vite, elles quittèrent le tombeau,
remplies à la fois de crainte et d’une grande joie,
et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.
Et voici que Jésus vint à leur rencontre
et leur dit :
« Je vous salue. »
Elles s’approchèrent, lui saisirent les pieds
et se prosternèrent devant lui.
Alors Jésus leur dit :
« Soyez sans crainte,
allez annoncer à mes frères
qu’ils doivent se rendre en Galilée :
c’est là qu’ils me verront. »
Tandis qu’elles étaient en chemin,
quelques-uns des gardes allèrent en ville
annoncer aux grands prêtres tout ce qui s’était passé.
Ceux-ci, après s’être réunis avec les anciens
et avoir tenu conseil,
donnèrent aux soldats une forte somme
en disant :
« Voici ce que vous direz :
“Ses disciples sont venus voler le corps,
la nuit pendant que nous dormions.”
Et si tout cela vient aux oreilles du gouverneur,
nous lui expliquerons la chose,
et nous vous éviterons tout ennui. »
Les soldats prirent l’argent et suivirent les instructions.
Et cette explication s’est propagée chez les Juifs
jusqu’à aujourd’hui.

Source : AELF

Méditation     Père Michel Quesnel

En ce lundi de Pâques, nous sont proposés deux épisodes propres à l’évangile de Matthieu. Dans le premier, Jésus apparaît aux femmes et les invite à être témoins auprès des autres disciples. Elles entendent de sa bouche le même message que celui que l’ange leur avait dit : Jésus précède ses disciples en Galilée. Dans le second, les gardes qui gardaient le tombeau sont aussi des témoins ; ils ont vu le tombeau s’ouvrir. Mais ils sont chargés par les autorités juives de diffuser un mensonge : le cadavre de Jésus a été volé par ses disciples.

A travers ces deux épisodes, l’évangéliste nous propose des modèles et des contre-modèles. Les femmes sont deux, Marie-Madeleine et l’autre Marie. Dans la mentalité juive de l’époque, le témoignage des femmes n’a pas de valeur. Jésus ne craint cependant pas de faire appel à elles. La résurrection doit faire tomber des habitudes culturelles infondées ; le temps de la ségrégation est terminé. Ces deux femmes sont le modèle de ceux qui ont reçu la Bonne Nouvelle de la Résurrection et sont chargés d’en rendre compte. Nous également.

Les hauts responsables du peuple juif sont des contre-modèles. Ils savent. Mais, comme leur savoir peut mettre un péril tout un système dont ils sont bénéficiaires, ils gardent le silence et l’imposent aux gardes en les soudoyant. « Vous ne pouvez servir Dieu et l’argent », avait déclaré Jésus. Ici encore, des humains en font un bien mauvais usage.

Gardons-nous de tirer des propos anti-juifs de ce deuxième épisode. Selon Matthieu, les fils d’Israël non-chrétiens n’ont pas reçu le message de la résurrection de Jésus en raison de la duplicité de leurs chefs. Ils sont victimes ; ils ne sont en rien coupables.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don