Accueil
Accueillir la joie
Partager

Accueillir la joie

Un article rédigé par Béatrice Soltner - RCF,  -  Modifié le 7 juin 2021
Accueillir la joie, c'est le thème de la série que vous propose cette semaine Béatrice Soltner. Elle reçoit le philosophe Martin Steffens.
Unsplash Unsplash

Comment être heureux et goûter au bonheur ? Cette question, vieille comme le monde, est encore d'actualité. Reste à savoir où trouver cet épanouissement. La tradition chrétienne répond à cette question avec un paradoxe : c'est en se perdant de vue que l'on se trouve, c'est en se donnant qu'une joie profonde nous est offerte. 

Le grand défi : être dans notre vie de façon pleine et entière 

C'est de la joie dont il est question avec Martin Steffens, auteur d'un "Petit traité de la joie" ( Salvator). Philosophe, grand connaisseur de Nietzche et de Simone Weil, Martin Sfeffens évoque ce consentement à la vie que nous n'avons pas choisie.
"On reçoit des épreuves sans les avoir demandées. On peut se demander que faire de cela. Sans doute, le secret de la joie se trouve dans un consentement vis-à-vis de cela, et qui commence par notre vie propre", dit-il. 

La réponse qu'on apporte à ce cadeau et parfois ce fardeau que nous accueillons détermine selon lui le reste de notre vie. Soit on se résigne, en suivant l'idée d'un destin, soit on ouvre les bras aux épreuves, en accompagnant ce que nous n'avons pas choisi de notre propre volonté. 
 

Consentir : s'accorder à cette vie 

Ce qui est déterminant, souligne Martin Steffens, ce n'est pas tant ce qui nous arrive que ce que nous en faisons. 

"Bien souvent, on donne des conditions à notre bonheur. On oublie de conjuguer sa vie au présent. En nous recevant dans la simplicité de notre existence, on reçoit le passé, le présent et l'avenir comme un présent. Cela donne la même joie que quand un quiproquo est levé avec un ami. Avec notre vie, il nous est souvent demandé d'élargir notre désir à ce réel que nous ne comprenions pas, pour qu'il nous apparaisse dans sa cohérence". 

Au lieu de rendre le monde disponible à soi, la pirouette consiste à se rendre disponible au monde. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don