Accueil
À quel saint se vouer pour lutter contre le coronavirus?
Partager

À quel saint se vouer pour lutter contre le coronavirus?

RCF,  -  Modifié le 25 juin 2021
L'actu chrétienne À quel saint se vouer pour lutter contre le coronavirus?
Alors que le coronavirus s'étend davantage chaque jour, Étienne Pépin nous présente quelques figures de saints à prier en cas d’épidémie.
podcast image par défaut

Saint Roch

Saint Roch est originaire de Montpellier. Après la mort de ses parents il décide de mener une vie de pèlerin. Sur les routes d'Italie, il soigne de nombreux pestiférés. Il tombe malade lui-même et lorsqu’il recouvre la santé, il se dévoue encore et toujours aux malades… Saint Roch est très invoqué, dès le Moyen Âge, comme protecteur contre la peste. Sa dévotion s’est progressivement étendue au monde agricole, aux animaux, aux grandes catastrophes comme les tremblements de terre, les épidémies et les maladies très graves.
 

Saint Sébastien

Saint Sébastien c’est ce martyr supplicié, transpercé par des flèches vers 288 pendant la persécution des chrétiens par l’empereur romain Dioclétien. Il est très largement plébiscité au Moyen Âge en particulier en Lombardie. On lui attribue plus de 18 prières qui sont récitées pour faire cesser les épidémies de peste. Il est vénéré aussi comme un saint efficace contre la paralysie, les fièvres et les maladies contagieuses.
 

Saint Jean de Dieu

Saint Jean de Dieu est portugais. Pendant 33 ans, il mène une vie de vagabond en Europe et se retrouve finalement à Gibraltar. Et c’est là qu’un sermon de saint Jean d’Avila le convertit et il devient bon et miséricordieux pour les misérables. Il organise des collectes pour eux, ouvre un hôpital, crée l’ordre de la Charité. L’hôpital qu’il a fondé à Grenade donnera naissance aux frères hospitaliers de Saint Jean de Dieu. Aujourd’hui, l’ordre est présent sur les cinq continents.
 

Pour les lyonnais, Notre Dame de Fourvière

Au milieu du 17ème siècle, Lyon est décimée par une épidémie de peste qui ravage le sud de la France. Le 8 septembre 1643, le jour de la nativité de la Vierge, les échevins de Lyon organisent alors un pèlerinage sur la colline de Fourvière. Les lyonnais sont aussitôt épargnés. Dès lors, un cortège se rend chaque année à la basilique qui surplombe la ville.

Voilà de quoi prier pour se prémunir du coronavirus !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don