Accueil
À Assise, sur les pas de saint François

À Assise, sur les pas de saint François

Un article rédigé par Anne Kerléo - RCF, le 22 décembre 2022  -  Modifié le 23 décembre 2022

On sait aujourd'hui que, contrairement à ce que dit la légende, François d'Assise n'est pas l'inventeur de la crèche de Noël. Différentes sources semblent indiquer que cette tradition s'était déjà répandue en Occident deux siècles avant saint François. Pourtant, la crèche de Greccio manifeste l'importance de l'Incarnation pour François d'Assise : pour lui, Dieu rejoint vraiment l'humanité dans sa réalité concrète et quotidienne. Évoquer François d'Assise à Noël est donc riche de sens et le faire en mettant ses pas dans les siens, chez lui à Assise, de manière incarnée, en a encore plus. C'est la proposition de ces 9 reportages. 

Panorama d'Assise © evondue/Pixabay Panorama d'Assise © evondue/Pixabay

François, fils d'Assise

 

C'est toute la vie de saint François d'Assise que l'on peut relire du haut de la ville, où commence le premier reportage de cette série : sa vie d'enfant et d'adolescent, près de la place de la mairie, sa rencontre avec le lépreux, un peu plus loin dans la campagne. On aperçoit aussi l'église Saint-Damien, où François entendit le Christ lui parler à travers un crucifix. Dans la plaine, le sanctuaire de Rivotorto, qui, du temps de François, était une cabane de paysans, où le saint et ses premiers compagnons vécurent quelque temps. Plus loin, le dôme de la grande basilique Sainte-Marie-des-Anges, qui abrite la Portioncule, la petite église où se fixèrent saint François et ses compagnons...

> Écouter le premier épisode, "François, fils d'Assise"

 

 

→ À LIRE : Saint François d'Assise, un amour inconditionnel de la Création

 

 

Saint-Damien, la conversion de François d'Assise

 

Après l'enfance, dans le quartier de la Piazza del Comune, après la guerre, la prison, la maladie, la convalescence et une expédition chevaleresque avortée, François seconde son père dans son commerce des étoffes. Il mène une vie joyeuse avec ses compagnons de la jeunesse d'Assise. Mais il est insatisfait, il se sent fait pour autre chose, même s'il ne sait pas trop pour quoi... Différentes étapes, vécues entre 1205 et 1208, vont le conduire à changer de vie. Au coeur de sa conversion, deux épisodes majeurs : sa rencontre avec un lépreux et l'appel qu'il dit avoir entendu à travers le crucifix de l'église saint Damien. Ecouter le deuxième reportage de la série. 

> Écouter le deuxième épisode, "Saint-Damien, la conversion de François d'Assise"

 

Rivotorto, les débuts de la vie franciscaine

 

Vient ensuite le temps de l'incertitude quant au chemin à prendre pour répondre à l'appel de Dieu. Un nouveau pas est franchi lors du dépouillement: François rend à son père argent et vêtements. Désormais il partage son temps entre la prière, le travail et le service des lépreux. Le 24 février 1208, à l'église de la Portioncule, sa vocation se précise encore. Puis, il s'installe dans une cabane, devenue le sanctuaire de Rivotorto, en contrebas d'Assise. C'est là que nous conduit le troisième reportage de la série "A Assise, sur les pas de saint François". 

> Écouter le troisième épisode, "Rivotorto, les débuts de la vie franciscaine"

 

 

→ À LIRE : François d’Assise, maître de l'émerveillement et de la simplicité

 

 

La vie franciscaine à la Portioncule

 

À trois kilomètres du centre d'Assise, l'immense basilique Notre-Dame-des-Anges abrite la petite église de la Portioncule, où François a séjourné peu de temps après sa conversion et où il est revenu vivre avec ses compagnons après leur séjour à Rivotorto. Aujourd'hui c'est un lieu majestueux, mais le saint d'Assise y a mené une vie de pauvreté. C'est aussi là qu'il est mort, en chantant, dit-on. C'est le lieu du quatrième numéro de cette série de reportages. 

> Écouter le quatrième épisode, "La vie franciscaine à la Portioncule"

 

L'ermitage des Carceri, François entre vie contemplative et prédication

 

Tout au long de sa vie, François d'Assise a eu besoin d'espaces et de moments de retraite, de silence, de temps privilégié de rencontre avec Dieu. Il a même eu la tentation de se retirer complètement. C'est cette tension entre vie contemplative et prédication dans la vie de saint François d'Assise qu'évoque le cinquième reportage, à l'ermitage des Carceri. 

> Écouter le cinquième épisode, "L'ermitage des Carceri, François entre vie contemplative et prédication"

 

Sainte Claire, aux origines du deuxième ordre franciscain

 

En 1212 François accueille sainte Claire et fonde avec elle l'Ordre des Pauvres Dames, qui deviendra les soeurs Clarisses, en référence à leur sainte patronne. Claire Offreducio est une femme révolutionnaire: issue de la noblesse, elle quitte à 18 ans une vie aisée, pour épouser la pauvreté à la suite de saint François. Femme, en un temps où les hommes décidaient de tout, elle est la première à écrire une règle religieuse. Dans ce sixième reportage, nous allons à sa rencontre. 

> Écouter le sixième épisode, "Sainte Claire, aux origines du deuxième ordre franciscain"

 

 

→ À LIRE : Les Clarisses de Poligny, le rayonnement d'un monastère

 

 

"Bienvenue ma sœur la mort"

 

Pendant les dernières années de sa vie, François d'Assise est affaibli par la maladie et presque aveugle. C'est pourtant une période riche de l'existence du Poverello, avec "l'invention" de la crèche de Noël à Greccio en 1223, puis les stigmates de la crucifixion, qui apparaissent sur son corps après 40 jours de jeûne en septembre 1225. C'est à ce moment qu'il compose le Cantique des créatures, avec un dernier couplet dédié à "sœur la mort" qu'il ajoute peu de temps avant sa propre mort le 3 octobre 1226. C'est ce qu'évoque le septième reportage

> Écouter le septième épisode, "Bienvenue ma sœur la mort"

 

La basilique Saint-François à Assise

 

Dès 1230, quatre ans après sa mort, le corps de François d'Assise est transféré à la basilique construite à sa mémoire. Depuis lors, jamais les pèlerins n'ont cessé de venir se recueillir sur la tombe du saint et admirer les fresques de Giotto dans la basilique supérieure. C'est ce que nous découvrons dans le huitième reportage

> Écouter le huitième épisode, "La basilique Saint-François à Assise"

 

Suivre François à Assise aujourd'hui

 

Paix et joie : deux mots clés pour dire la vie et le message de saint François. Au terme de notre pèlerinage, le neuvième reportage nous invite à découvrir comment, à Assise aujourd'hui, des hommes et des femmes trouvent en la spiritualité franciscaine un support moderne pour vivre leur foi.

> Écouter le neuvième épisode, "Suivre François à Assise aujourd'hui"

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don