Accueil
50 ans du Chemin Neuf : "Tant qu'il n'y a pas l'unité, on a encore du pain sur la planche !"

50 ans du Chemin Neuf : "Tant qu'il n'y a pas l'unité, on a encore du pain sur la planche !"

Un article rédigé par Anne-Charlotte de Becdelièvre - RCF Savoie, le 1 décembre 2023  -  Modifié le 4 décembre 2023
Vitamine C, en Savoie La communauté du Chemin Neuf fête 50 ans d'existence

Fondée à Lyon en 1973, la communauté compte aujourd'hui 2 200 membres de différentes confessions chrétiennes. Cette communauté charismatique est bien installée en Savoie entre l'abbaye de Hautecombe, la paroisse Ste Trinité à Chambéry et des responsables interdiocésains. 

Messe de rentrée dans l'église du Sacré Coeur ©Paroisse Ste Trinité Messe de rentrée dans l'église du Sacré Coeur ©Paroisse Ste Trinité

La communauté du Chemin Neuf est bien présente en Savoie. Depuis 1992, elle s'est installée à l'abbaye de Hautecombe sur les bords du lac du Bourget, c'est le père Etienne de Beaucorps qui est le responsable des lieux et des formations sur le site. Avec 80 000 passages par an et jusqu'à 1 000 par jour en été, c'est un lieu touristique incontournable du département qui accueille chaque année, en juillet, le festival Welcome to paradise à destination des jeunes. La jeunesse est une des grandes orientation de la communauté. En témoigne également l'existence d'un foyer étudiant à Chambéry ainsi que le CCU, le Centre Chrétien Universitaire qui organise des soirées tous les jeudis pour les étudiants et jeunes professionnels qui souhaitent se retrouver entre chrétiens pour partager leur foi.  

Vitamine C, en Savoie Quelles propositions pour les jeunes catholiques en Savoie ?
Abbaye de Hautecombe ©RCF Savoie

Autre signe de la présence de la communauté sur les diocèses savoyards, la paroisse Ste Trinité, à Chambéry, lui a été confié comme 29 autres paroisses en France. Le père Damien Artiges est le curé mais il est soutenu et accompagné par d'autres membres reconnaissables à leurs petites croix en bois. Ils forment ensemble une fraternité dont une soeur est la responsable. La place des femmes est une des préoccupations du Chemin Neuf. A l'origine même de l'institut en 1973, quatre femmes font partie du noyau dur. Le père Laurent Fabre, prêtre jésuite et "berger" pendant 44 ans indique " Chez nous, les femmes ont la parole et je crois que c'est peut-être une des raisons de la solidité de notre communauté." Une intuition qui semble avoir été la bonne pour le prêtre lyonnais. Pour lui, en témoigne le synode sur la synodalité et les tentatives du Pape à réformer l'Eglise.

 

"Le coeur de notre vie, c'est cette vie communautaire qui est notre lieu de ressourcement, notre lieu de formation, notre lieu de fraternité et notre lieu d'envoi en mission".

père Laurent Fabre, Agnès Getti, père Damien Artiges et David Manpouya ©RCF Savoie

 

Enfin, deux responsables interdiocésains en Savoie sont membres de la communauté, Agnès Getti qui accompagne les paroisses vers la conversion pastorale et fait partie du conseil épiscopal. Le diacre David Mampouya est depuis une dizaine d'année le responsable interdiocésain à l'oecuménisme. Fondement même de la communauté du Chemin neuf, issue d'un groupe de prière. David vit cette recherche de l'unité jusque dans son couple. "L'oecuménisme, c'est un défi toujours, de rester à l'écoute des diversités et se tenir disponibles.

Après 50 ans d'existence, la communauté du Chemin Neuf a encore de beaux jours devant elle, selon son fondateur Laurent Fabre. "Tant qu'il n'y a pas l'unité, la communauté va perdurer." Mais des pistes de réflexions sont en cours sur les réalités de vie distinctes. Ce que les membres appellent les fraternités de vie (communauté de vie) et fraternités de quartier (vie en dehors de la communauté mais avec des temps de prière en commun). "C'est un défi de se comprendre tous dans nos rythmes différents. Comment se sentir ensemble tout en étant à l'écoute des appels différents de chacun ?" questionne Agnès Getti.

Lac du Bourget depuis l'abbaye de Hautecombe ©RCF Savoie Lac du Bourget depuis l'abbaye de Hautecombe ©RCF Savoie
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don