Accueil
15 août : qu'est-ce la fête de l'Assomption ?

15 août : qu'est-ce la fête de l'Assomption ?

RCF, le 14 août 2023  -  Modifié le 14 août 2023
Le Saint du Jour Bonne fête de l'Assomption !

Le 15 août, les catholiques fêtent l'Assomption de Marie au ciel. Qu'est-ce que l'Assomption ? Pourquoi ce jour est-il férié en France ? 

Adrien Isenbrant, Assomption de la Vierge, Bruges, vers 1520 ©Riccardo Milani / Hans Lucas Adrien Isenbrant, Assomption de la Vierge, Bruges, vers 1520 ©Riccardo Milani / Hans Lucas

 

Le 15 août, fête de l'Assomption de Marie

 

Le 15 août, on fête l'Assomption de Marie au ciel. Selon un dogme de l'Église catholique proclamé en 1950, à la fin de sa vie sur terre, Marie a été "élevée corps et âme à la gloire céleste". Elle est montée au ciel sans avoir connu la corruption de la mort. Elle est la première créature humaine à être entrée corps et âme dans la gloire de Dieu.

 

Après la mort de Jésus, une tradition fait vivre Marie quelques temps à Éphèse avec l'apôtre Jean. Mais c'est sans doute à Jérusalem qu'elle a fini sa vie terrestre. D'après les écrits apocryphes, les apôtres ont été mystérieusement avertis de se retrouver à Jérusalem pour l'entourer lors de ses derniers instants. Au VIe siècle, l'empereur byzantin a étendu à l'ensemble de l'Église byzantine, une fête mariale le 15 août, donnant le nom de "Dormition de la Mère de Dieu". Cette fête a pris le nom d'Assomption dans l'Occident.

 

 

 

Pourquoi le 15 août est-il férié en France ?

 

On doit ce jour férié à... Louis XIV ! Ou plus exactement à son père le roi Louis XIII. Après 20 ans de mariage avec Anne d'Autriche, il désespérait d'avoir un héritier. Il demanda la tenue de processions le 15 août, fête de Marie, dans toutes les paroisses de France pour qu'il ait enfin un fils. L'année suivante, en 1638, naquit le futur "Roi-Soleil". Louis XIII déclara prendre la Vierge Marie comme protectrice et patronne du royaume. Patronage confirmé par le pape Pie XI le 2 mars 1922.

 

 

 

Marie, un prénom ancien et hautement symbolique

 

Marie, l'anagramme du verbe "aimer" en français, est dérivé de l'égyptien, "merit" qui signifie "la bien-aimée". C'est aussi un dérivé du prénom hébraïque Myriam, qui peut signifier "goutte de mer".

 

Répandu chez les juifs du temps de Jésus, ce prénom fut rarement utilisé avant le XIe siècle chez les chrétien. Depuis lors, c'est le plus donné sous toutes les latitudes ! Bien qu'en France il soit assez peu donné aujourd'hui, il figure dans les 50 prénoms féminins les plus portés, avec ses nombreux dérivés comme Myriam, Mariam, Macha, Marielle, Marion ou Muriel.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don