Accueil
Stacy Algrain - L'hibernation artificielle, solution pour un monde durable ?

Stacy Algrain - L'hibernation artificielle, solution pour un monde durable ?

RCF, le 17 janvier 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Tout est lié Stacy Algrain imagine l'hibernation artificielle comme solution pour un monde durable

Quand on a 25 ans et que l'on se penche sur l'état du monde, il y a de quoi se sentir inquiet et démuni. Alors, pour faire face à l'inconnu, Stacy Algrain invente une fable d'anticipation, où l'hibernation artificielle est la seule solution trouvée pour permettre la survie de l'espèce humaine. De quoi méditer sur la nécessité de nous réinventer collectivement.

Stacy Algrain Stacy Algrain

Nous sommes en 2022. Cette année-là, l’humanité vivait sa première campagne de sobriété énergétique à grande échelle. Baisser, éteindre, baisser, éteindre. Mince, c’est quoi le troisième déjà ? Ah ouais, baisser, éteindre, décaler ! Ce triptyque s’était abattu sur les citoyens sans prévenir. Dans les écrans lumineux, autrefois appelés télévisions, tournait en boucle un message d’alerte angoissant : la fin de l’abondance. 

 

Nos vies allaient basculer et le changement climatique apparaissait comme le coupable tout désigné. Totalement imprévisible, pas du tout étudié dans six rapports de plus de 3000 pages et 27 COP, il allait nous forcer à prendre des mesures radicales.

 

Tout a commencé avec des écogestes. Alors âgée de 25 ans, je me souviens de ces longues nuits d’hiver où, respectant la sobriété énergétique, nous luttions pour ne pas dépasser les 19°. Dehors, dans le silence du mois de décembre, le mercure affichait toujours 22, avec les copains on a voulu se bouger pour lutter contre cette situation critique et respecter les consignes du gouvernement. Après une virée au magasin du coin, on a dû allumer pas moins de 4 clim mais on l’a fait : 19° dans l’appart ! Ah on était contents.

 

Malgré une mobilisation collective sans précédent, ça n’a pas suffi. Pourtant, même les constructeurs automobiles faisaient leur part. Dès 2024, ils ont pris la lourde décision d’arrêter de construire des citadines polluantes au profit de SUV à la pointe de la tech : 2000 chevaux sous le capot pour aller plus vite et refroidir la planète avec leurs courants d’air supersoniques. Mais non, vraiment ce n’était pas assez.

 

C’est à ce moment que nous avons dû faire appel aux cerveaux les plus brillants de notre planète. Dans un élan de collaboration inédit, ils ont su résoudre un à un les challenges de notre temps, avec des solutions surprenantes :

- Vall-E : une Intelligence Artificielle auditive, capable d’imiter n’importe quelle voix à partir d’un échantillon audio de trois secondes

- DOGAMÍ : le premier jeu Web3 de chiens virtuels NFT 

En 2040, pris dans le flot de ces innovations multiples ayant conduit malencontreusement à une explosion de nos besoins en énergie et des coupures de courant à répétition, le rationnement du temps d’éveil a été décidé. 

 

Grâce à l’hibernation artificielle mise au point la même année, 80% de la population mondiale a pu être mise dans un état de sommeil profond temporaire. Et pour les 20% restants, ils disposaient de 5 ans d’éveil dans la cité du métavers : nourriture, ami, amant, émotions, tout était virtuel, mais c’était quand même plus simple que d’arrêter de prendre l’avion.

 


Jeunes de la "génération climat", Féris Barkat, 20 ans, et Stacy Algrain, 23 ans, livrent en alternance, chaque semaine, leur regard sur l'écologie et leurs clés pour changer le monde. 

> La chronique Tout est lié

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don