Stacy Algrain : bientôt une planète morte faute de courage politique ?

RCF, le 21 février 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
Tout est lié Stacy Algrain : bientôt une planète morte faute de courage politique ?
Partager

Parfois les dirigeants "comprennent qu’à trop vouloir ajouter des retenues pour les dividendes et à diviser inlassablement les écosystèmes encore viables, on se retrouve avec pour résultat une planète morte". Stacy Algrain salue la décision du gouvernement australien d'interdire l'exploitation d'une mine de charbon mais se désole de la poursuite du projet EACOP par TotalEnergies. 

Stacy Algrain Stacy Algrain

Parfois, les politiques nous surprennent. Et quand je dis ça, je ne parle pas d’une proposition pour créer une app de signalement des chasseurs ou autre connerie de la Macronie. Non, je parle d’une bonne surprise. Tenez, prenez l’Australie ! Pourtant pas connu pour ses prises de position contre l’industrie des énergies fossiles, le gouvernement vient de s’opposer pour la première fois à l’ouverture d’une nouvelle mine de charbon. Nos nouveaux défenseurs de l’environnement préférés ont décidé d’utiliser un loi de protection de l’environnement et de la biodiversité votée il y a 22 ans pour entériner le projet de mine de charbon à ciel ouvert, qui devait se situer à seulement 10 km de la Grande barrière de corail.

 

Comme quoi, mieux vaut tard que jamais. Parfois, on sait pas trop pourquoi (bon si, on sait, c’est grâce à la mobilisation citoyenne) et ben y’a deux petits neurones qui se connectent dans le cerveau des dirigeants et là boum ! C’est comme le jour ou vous avez percé le secret des divisions euclidiennes. En quelques secondes, ils comprennent qu’à trop vouloir ajouter des retenues pour les dividendes et à diviser inlassablement les écosystèmes encore viables, on se retrouve avec pour résultat... Attendez, je fais le calcul... Ah oui, une planète morte.

 

Mais, pas de chance, il se trouve que les écoliers français ne sont pas les seuls à avoir des difficultés en maths. Sur ma liste des redoublants des maths niveau CE1 option climat, on retrouve en bonne tête des cancres : Patrick Pouyanné, CEO de TotalEnergies. Et bah oui, encore lui. Faut savoir que le petit Patrick, ça fait bien 10 ans qu’il est bloqué sur l’exercice n°2 du devoir maison.

 

Pourtant, l'intitulé n'est pas bien compliqué. Voici la correction faite en classe : Hilda habite en Ouganda. L’entreprise "Énergie verte" souhaite y construire EACOP, le plus long pipeline chauffé au monde. Pour cela, Énergie verte doit creuser des puits dans le plus vieux parc naturel du pays. Sachant que 100. 000 personnes se trouvent sur le tracé du pipeline et que la zone abrite également de nombreuses espèces d’animaux et de plantes, quel sera l’impact de la construction de ce projet ?

- Réponse A : Énergie verte aide les populations à se développer et aura un impact net positif sur la biodiversité. 

- Réponse B : C’est une bombe climatique et sociale, Énergie verte devrait retourner écrire sa politique RSE. 

- Et enfin, la réponse C : #StopEACOP

 

Attendez, je vois que la petite Amandine lève la main : Madame, c’est la réponse B. Alors oui, mais pas que, parce que quand Énergie Verte arrive avec son projet tout pourri on lui dit quoi ? #Stop EACOP ! Je suis émue, la jeune génération d'activistes va en donner du fil à retordre à Total Energies, euh pardon, Énergie Verte. Bon, je vous laisse, je dois trouver un prof particulier de maths pour le petit Pouyanné !

 


Jeunes de la "génération climat", Féris Barkat, 20 ans et Stacy Algrain, 23 ans livrent en alternance, chaque semaine, leur regard sur l'écologie et leurs clés pour changer le monde. 

> La Chronique Tout est lié

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don