Accueil
Santé mentale et spiritualité… Un binôme intéressant
Partager

Santé mentale et spiritualité… Un binôme intéressant

Un article rédigé par Sandrine Broutin - RCF, le 26 février 2024  -  Modifié le 26 février 2024
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale Santé mentale et spiritualité… Un binôme intéressant, par Sandrine Broutin

Jacques Besson, psychiatre et addictologue, professeur honoraire à l'Université de Lausanne propose de définir la spiritualité comme "un besoin naturel et universel, une quête de lien et de sens, qui est religieuse ou non". La dimension spirituelle peut-elle avoir une place dans l’équilibre de notre santé mentale ? Est-elle pertinente dans une démarche de soin ? 

Crédits : Fondation Falret / DR Crédits : Fondation Falret / DR

Le soin, la démarche médicale semble plutôt impliquer une approche rationnelle et non spirituelle. En bons français cartésiens que nous sommes d’une part, et forcément inquiets de l’application de la laïcité d’autre part, nous avons mis du temps à nous pencher sur la question ! 

Le spiritual care

Outre-Atlantique, il en va autrement et la thématique du “spiritual care” est répandue chez les anglo-saxons. Les travaux de recherches existent depuis plus de 40 ans. Pourquoi ? et bien parce que, selon la définition précédemment donnée, on comprend que la spiritualité, sainement reconnue et accompagnée, donne des clés pour accompagner le rapport au monde, aux autres… et à soi-même ! Or, une bonne santé mentale repose un peu sur cela ! 

Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale Santé mentale et spiritualité… Un binôme intéressant, par Sandrine Broutin

Dans un article passionnant sur l’intégration de la spiritualité dans les soins de santé, Noël Simard - enseignant à la faculté St Paul au Canada, n’hésite pas à écrire « …la spiritualité est devenue un sujet de grand intérêt dans les soins de santé et est de plus en plus reconnue comme ayant le potentiel de prévenir, de guérir ou d’affronter la maladie. » 

La religion contribue-t-elle à conserver notre équilibre mental ?

Attention ! Il ne faut pas confondre religion et spiritualité ! Les anglo-saxons parlent de certaines personnes comme de SBNR "Spiritual but not religious". La religion est un des choix possibles pour développer et prendre soin de sa spiritualité, mais il n’est pas le seul !

Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Saint Anne à Paris, et prolifique auteur de nombreux ouvrages sur la méditation notamment, utilise la méditation et la pleine conscience au cœur de ses pratiques médicales. Depuis plus de vingt ans des groupes de méditation laïque sont proposés aux patients anxieux et dépressifs avec d’excellents résultats.

Dans certains pays, comme la Suisse, des “accompagnant spirituels” sont présents au sein de l'hôpital. Ils sont formés et ont par ailleurs un cahier des charges profanes… nécessaire pour veiller à la spiritualité des patients. 

En conclusion, je dirais qu’une façon de prendre soin de sa santé mentale, c’est de ne pas gommer cette part essentielle de chacun qui est notre dimension verticale : la spiritualité !

 

 


Pour en savoir plus :

- Un podcast RTS (Radio Télévision Suisse) : santé mentale et spiritualité, vers une approche intégrative ?
- Sur le site canadien Erudit.org : "Santé et spiritualité"
- Revue Etudes, "Méditation, médecine et neurosciences"
- Journal du CNRS, "La méditation agit directement sur notre cerveau"

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don