Accueil
Pascale Morinière - Réforme des retraites : les pères et les mères de famille ne sont jamais en grève
Partager

Pascale Morinière - Réforme des retraites : les pères et les mères de famille ne sont jamais en grève

RCF, le 7 mars 2023  -  Modifié le 17 juillet 2023
La chronique des AFC Pascale Morinière - Réforme des retraites : les pères et les mères de famille ne sont jamais en grève

Où en est la mobilisation contre la réforme des retraites, en cette journée de grève ? Il y a désormais une opposition des deux tiers de la population à la réforme.

Pascale Morinière ©DR Pascale Morinière ©DR

Début 2020, l’exécutif avait déjà suscité une forte opposition. La première tentative avait été rattrapée par le Covid, puis enterrée. Aujourd’hui le bras de fer est bien installé entre les syndicats et l’exécutif. Le Sénat poursuit, lui, son examen du projet de loi. Il devrait y apporter des améliorations aux dispositifs de retraite pour les femmes.

 

"Mettre la France à l’arrêt" le 7 mars pour s’opposer à cette réforme est tout de même une ambition mortifère : énergie, transports, éducation, agro-alimentaire, métallurgie, pétrochimie sont
concernés. Aujourd’hui et sans doute les prochains jours, il y a une volonté de certains de poursuivre. Sandrine Rousseau, par exemple annonce dans un tweet la grève générale pour le 7 mars, la grève des femmes le 8, la grève étudiante le 9 et la grève pour le climat le 10 !

 

Quand le Covid ne met pas notre pays à l’arrêt, nous nous en chargeons tout seul ! Rappelons surtout que la seule catégorie qui n’est jamais en grève, c’est la famille. Aujourd’hui, ce sont bien les pères et les mères qui garderont les enfants dont les écoles sont fermées, dont le transport scolaire ne fonctionne pas et dont les cantines sont en grève !

 

Étonnamment, alors que les familles assurent le minimum vital de notre société, la réforme des
retraites ne mentionne pas ce qu’il adviendra des droits familiaux.
Il s’agit des compensations
accordées principalement aux femmes qui ont interrompu leur carrière pour élever leurs enfants. Le
ministre du Travail a appelé à une "modernisation" de ces droits familiaux. Olivier Dussopt a annoncé l’ouverture d’un chantier à ce sujet dès le mois d’avril prochain. Une réforme peut toujours en cacher une autre !

 

Il serait juste que les pères et les mères de famille qui font l’effort de mettre au monde et d’élever la génération suivante, génération qui paiera nos retraites, ne soient pas lésés par rapport à ceux qui ne font pas les mêmes efforts. Sans enfant, on peut avoir une carrière continue et sans temps partiel, donc une meilleure retraite. Ce serait donc bien de sortir du dilemme : une bonne retraite ou des enfants ! Et de contribuer à "la France en projet" plutôt que "la France à l’arrêt" !

 


 

Chaque semaine, Pascale Morinière, des Associations familiales catholiques (AFC), réagit à l'actualité qui concerne la vie des familles.

> La Chronique des AFC

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don