Accueil
L'éducation affective, relationnelle et sexuelle en question, par Pascale Morinière

L'éducation affective, relationnelle et sexuelle en question, par Pascale Morinière

Un article rédigé par Pascale Morinière - RCF, le 6 février 2024  -  Modifié le 6 février 2024
La chronique des AFC L’éducation affective, relationnelle et sexuelle en question

LA CHRONIQUE DES AFC - Le Conseil supérieur des programmes planche depuis plusieurs mois sur un nouveau programme d’éducation à la sexualité à la demande du ministre Pap Ndiaye. Où en est ce travail ?

Pascale Morinière ©DR Pascale Morinière ©DR

Les résultats sont attendus dans les jours ou les semaines qui viennent. Le Conseil supérieur des programmes a auditionné très largement en 2023, dont les AFC. Je suppose que les derniers arbitrages doivent être en cours. La lettre de saisine du ministre demandait que ce nouveau programme couvre les champs biologique, affectif et social, aide à lutter « contre l’augmentation des violences sexistes et sexuelles » et « contre toutes les formes de discriminations fondées sur l’identité de genre ou l’orientation sexuelle ».
 

La chronique des AFC L’éducation affective, relationnelle et sexuelle en question

Rappelons que l’ancien dispositif avec 3 séances annuelles avait été jugé insuffisant mais la tentative de lancer les « ABCD de l’égalité » il y a 10 ans s’était soldée par un échec cuisant après l’opposition massive des parents, en particulier musulmans.

Quelle place pour les parents ?

Avec un certain nombre de mouvements et associations, avec la Conférence des évêques de France, nous avons rappelé la primauté éducative des parents. Les familles ont besoin d’être aidées mais non pas contournées. En ce domaine, tout particulièrement, les parents sont les premiers et principaux éducateurs de leurs enfants.

Parler plutôt trop tôt que trop tard, et trop tard que jamais 

J’aime à dire qu’ils ont à parler plutôt « trop tôt que trop tard et trop tard que jamais ». Parler tôt parce qu’il est essentiel que les enfants reçoivent ces informations de leur père ou de leur mère avant que ce soit l’école qui s’en charge. Et ne pas renoncer à en parler même si le temps a passé et que les enfants ne posent pas de question.

Comment les parents peuvent-ils être aidés ?

Beaucoup d’associations ont des propositions pour les enfants et les adolescents. Le CLER, Cycloshow, TeenSTAR, Parlez-moi d’amour, le Pass Amour. Les AFC ont mis en ligne des vidéos à regarder ensemble, parents et enfants : Lucas et Léa, le cours de la vie sur YouTube. Avec un album pour enfants du même nom, Lucas et Léa le cours de la vie, elles aideront à dialoguer en famille sur ces questions délicates.

Les parents peuvent aussi se former pour eux-mêmes ou pour devenir intervenants avec la proposition des AFC : Grandir et Aimer. Une session de 4 jours vient d’avoir lieu à Rouen. La prochaine est à Nîmes en mars. Tous les renseignements sur afc-france.org

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don