Accueil
"Le miracle qui sauve le monde, c’est la naissance d’hommes nouveaux !"

"Le miracle qui sauve le monde, c’est la naissance d’hommes nouveaux !"

RCF, le 6 septembre 2023  -  Modifié le 5 octobre 2023
La chronique des AFC Le miracle qui sauve le monde, c’est la naissance d’hommes nouveaux

Les vacances s'achèvent aujourd'hui avec la rentrée scolaire. Quels sont les fruits de l'été 2023 pour les familles ?

Pascale Morinière ©DR Pascale Morinière ©DR

Chaque année, à la fin du printemps, il y a un surcroit de naissances : C'est la "haute-saison" dans les maternités françaises ! Il faut dire que 9 mois plus tôt, à la faveur des vacances, les Français se font des bébés ! J'espère donc que le fruit de ces vacances 2023 se verra avec attendrissement et s'entendra avec vigueur dans 9 mois dans les berceaux !


Malheureusement, ce boom des naissances, c'était "avant", avant les économies sur la politique des modes de garde, avant le covid, avant la grande peur écologique, avant la guerre en Europe et le retour du malthusianisme. Pour le moment, nous sommes plutôt dans un baby krach. Les 6 premiers mois de 2023 ont été catastrophiques à cet égard !


Il est vrai que l'actualité est davantage sur la fin de la vie que sur le début de la vie…
Oui, c'est la triste réalité ! Nous préparons une loi pour accélérer la fin et nous ne nous préoccupons pas du début de la vie alors que nous sommes devant une chute historique de la natalité qui nous ramène au niveau de 1945. Pas plus que nous ne nous inquiétons d'ailleurs de la forte augmentation de la mortalité infantile, avant l'âge d'1 an, pour laquelle la France est passée à la 18e place en Europe !


Hannah Arendt écrit que "Tout se passe comme si, depuis Platon, les hommes ne pouvaient prendre au sérieux le fait d'être nés, mais uniquement le fait de mourir". Elle affirme aussi que "Le miracle qui sauve le monde (…), c'est la naissance d'hommes nouveaux".  Et elle ajoute même que seule l'expérience de la naissance peut donner aux affaires du monde la "foi et l'espérance".


Je crois que nous ne devrions voir la mort que comme la tâche ultime à accomplir ici-bas, mais non comme l'horizon de toute notre vie. Nous sommes des vivants faits pour la vie ! La vie passe par nous et se transmet à travers nous à une autre génération. Une société qui se préoccupe des naissances est tournée vers l'avenir, elle investit, elle prend des risques, elle regarde l'horizon avec enthousiasme et espérance et ne voit pas la vie comme un cul-de-sac fermé par la mort. La vraie liberté n'est pas de choisir sa mort mais de choisir de donner la vie en faisant confiance à la puissance de renouvellement portée par chaque génération !


 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don