Accueil
La lettre Amissio et l’Œuvre de l’Enfance Missionnaire, par Romaric Bexon

La lettre Amissio et l’Œuvre de l’Enfance Missionnaire, par Romaric Bexon

Un article rédigé par Romaric Bexon - RCF, le 21 mars 2024  -  Modifié le 27 mars 2024
Sacrée mission ! La lettre Amissio et l’Œuvre de l’Enfance Missionnaire

Amissio est l’acronyme de "les Amis de la Mission". C’est un petit magazine qui est édité par les OPM en France, et qui est distribué dans les écoles, les patronages, ou les groupes de catéchèses qui font partie du réseau français de l’Enfance Missionnaire.

Le numéro Amissio dédié à la fête de Pâques qui s’apprête à sortir emmènera les jeunes lecteurs à la rencontre des missionnaires à Madagascar ©Unspalsh Le numéro Amissio dédié à la fête de Pâques qui s’apprête à sortir emmènera les jeunes lecteurs à la rencontre des missionnaires à Madagascar ©Unspalsh

Il sort quatre fois par an : à la rentrée, à Noël, à Pâques et à la Pentecôte. 

Direction Madagascar 

Chaque numéro est consacré à un pays. Sont présentés des témoignages de missionnaires, des éléments de géographie, de culture et de traditions locales. Il y a aussi un passage de l’Evangile en rapport avec la fête liturgique et des pistes de réflexion proposées aux enfants. Le numéro dédié à la fête de Pâques qui s’apprête à sortir emmènera les jeunes lecteurs à la rencontre des missionnaires à Madagascar !

Sacrée mission ! La lettre Amissio et l’Œuvre de l’Enfance Missionnaire

L’Œuvre de l’Enfance Missionnaire 

L’Enfance Missionnaire ou Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance a été fondée en 1843 par Monseigneur de Forbin-Janson en lien avec la bienheureuse Pauline Jaricot. Son ambition était d’associer les enfants à la Mission de l’Eglise sur les autres continents. La devise de l’œuvre résume bien cette intuition : "Les enfants aident les enfants". En s’inscrivant à l’Œuvre, les jeunes se voient chacun confier un diocèse à leur prière. Pour la petite anecdote, il se trouve que Sainte Thérèse de Lisieux était inscrite à la Sainte Enfance ! Mais c’est saint Paul Chen qui est le Saint Patron de l’Enfance missionnaire. Il s’agit d’un martyr chinois qui avait été scolarisé dans une école de l’Œuvre.

Sous la responsabilité du Pape 

Comme les autres Œuvres pontificales missionnaires, elle a été placée sous la responsabilité du Pape. Aujourd’hui, elle est présente dans plus de 130 pays. En plus de promouvoir l’esprit missionnaire chez les plus jeunes, elle finance de nombreux projets de développement, d’éducation et de santé travers le monde. Chaque année en France, l’Enfance Missionnaire met le focus sur un projet. En l’occurrence il s’agit d’une école pour enfants réfugiés en Thaïlande. Mais l’Œuvre soutient de très nombreux projets grâce à son fonds mondial de solidarité, auquel participent des milliers d’enfants de tous les pays.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don