Accueil
Famille : quel bilan pour le quinquennat d'Emmanuel Macron ?

Famille : quel bilan pour le quinquennat d'Emmanuel Macron ?

Un article rédigé par Pascale Morinière - RCF, le 22 février 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023

La famille a été la grande oubliée de ce quinquennat puisque le gouvernement n’a été doté, qu’à partir de juillet 2020, d’un secrétariat d’Etat de plein exercice "à l’enfance et aux familles".

Pascale Morinière - AFC Pascale Morinière - AFC

"Aux familles" au pluriel, comme si l’enfance pouvait être pensée au singulier, mais non pas la famille. Emmanuel Macron et son gouvernement ont une vision ultralibérale de la famille pour laquelle ils considèrent comme équivalents tous les modes de vie alors que les désunions familiales ont augmenté de 5 points en 10 ans au détriment des familles unies, générant de nombreuses souffrances.

Le chef de l’Etat a peu pris la parole au sujet de la famille et essentiellement maintenu l’ existant. Il y a eu trois mesures : le congé paternité est passé de 11 à 25 jours, la prime de naissance est à nouveau versée au 7ème mois de grossesse et les congés maternités sont les mêmes pour toutes, y compris les travailleuses indépendantes et les agricultrices.

Des réformes relatives à la filiation

L’allongement des délais de l’IVG et le changement du nom de famille sont encore en cours d’examen. Mais le cadre de l’adoption est devenu moins protecteur, puisque le mariage n’est plus la condition pour adopter à deux. Le changement de sexe a été reconnu à l’école. Et surtout la loi de bioéthique a consacré une vision marchande de l’embryon au service de la procréation artificielle, en levant de nombreux garde-fous autour de la recherche sur l’embryon. La PMA "pour toutes" a cassé les repères structurants de la filiation en donnant la possibilité de créer des enfants selon les désirs des adultes.


Quelles seraient les priorités du prochain quinquennat ?

La famille reste la réponse d’avenir pour notre société ! La famille est vivante : nous devons protéger la vie surtout au début et à la fin, lorsqu’elle est le plus fragile. La famille est solidaire, nous devons mettre en place une politique familiale ambitieuse pour que chacun puisse accueillir le nombre d’enfants désirés et faciliter la solidarité entre les générations. Elle est durable : nous devons clarifier la filiation et lutter contre les séparations conjugales. Elle est écologique et doit devenir le lieu d’apprentissage de la sobriété.
Les auditeurs peuvent retrouver tout cela sur comparateurelection2022.fr.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don