Accueil
Édito - La puissance de l'art
Partager

Édito - La puissance de l'art

Un article rédigé par Nathalie Leenhardt - RCF, le 7 septembre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
Le point de vue de 7h55 Édito - La puissance de l'art, par Nathalie Leenhardt

C’est la rentrée, ce temps si particulier des bonnes résolutions - on s’inscrit à la gym, on cherche un bénévolat - des réflexions à mener - dois-je ou non changer de job, quelle formation suivre pour retrouver un emploi ? - des inquiétudes - comment accompagner mon ado sans tout contrôler - des peurs - vais-je arriver à tout mener de front ? Oui la rentrée, propice à tous les projets, est aussi la porte ouverte aux grandes anxiétés...

Nathalie Leenhardt ©DR Nathalie Leenhardt ©DR

L’été que nous avons vécu, et cette sécheresse persistante, interroge grandement notre futur commun. Pourtant, avant de revenir sur ces questions environnementales qui nous taraudent, je voudrais dire les surprises incroyables que m’ont réservées ces semaines sur les routes de France.

 

Notre pays est magnifique et permet nombre de découvertes au détour des chemins. Je suis retournée au musée Soulages à Rodez voir cette fois-ci une exposition Fernand Léger. Soulages c’est bien sûr l’outrenoir et ces toiles monumentales qui se jouent des différentes lumières du jour mais ce sont aussi des eaux-fortes somptueuses et des brous de noix, matériau modeste utilisé par le peintre centenaire.

 

Plus tard, nous nous arrêtons dans une petite ville de moins de 10.000 habitants, Brioude, en Haute-Loire. Et là nous découvrons un Centre d’art abritant une splendide exposition Picasso… Hommage à Jacqueline. La qualité des œuvres et leur nombre - beaucoup sont issues de collections privées - est
étonnante et le fait d’être tombée par hasard sur cette expo ajoute à l'émerveillement.

 

Oui, il y a quelque chose de formidable à mesurer combien notre pays, si fragile pour tant de raisons, est si fort de sa culture, de son patrimoine et de ses initiatives, qu’elles soient d’ordre privé ou public. En Haute-Loire encore, nous avons visité pour la première fois - honte à moi qui fut si longtemps directrice d’un journal protestant - Le Chambon-sur-Lignon et son lieu de mémoire, qui raconte le sauvetage d’enfants juifs par les gens du Plateau, à jamais considérés comme Justes. Et là aussi, une merveille, des toiles de Chagall et ses rêves célestes. Ailleurs, ce sera une petite fondation ou un atelier de céramiques...

 

Qu’il peut être riche et porteur de se mettre à l’écoute des artistes, d’hier et d’aujourd’hui, et de leur façon d’être au monde ! À leur manière, ils interrogent ce que nous vivons. Ils ouvrent des chemins… À nous d’accepter de nous y perdre…

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Le point de vue de 7h55

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don