Accueil
Édito - Il n'y a pas assez de médecins en France
Partager

Édito - Il n'y a pas assez de médecins en France

Un article rédigé par Patrice de Plunkett - RCF, le 10 janvier 2022  -  Modifié le 10 janvier 2022

Six à huit millions de Français n’ont pas de médecin référent. Quelles solutions face aux déserts médicaux ? Faut-il passer par la loi ? Le président de la fédération d'associations SOS Médecins lance ce cri d’alarme...

©Unsplash ©Unsplash

Six à huit millions de Français n’ont pas de médecin référent

Ne parlons pas du Covid, mais restons dans le médical. Six à huit millions de Français n’ont pas de médecin référent. Le président de SOS Médecins lance ce cri d’alarme : "C’est vraiment un problème de nombre de médecins par rapport aux besoins de santé de la population."

Alors que faire ? Encourager plus de jeunes à aller vers les études médicales ? Les encourager à aller vers la médecine générale ? Et les encourager à ne pas s’installer seulement dans quelques régions privilégiées... ? Au besoin, selon la proposition de 50 députés, organiser par la loi la répartition des médecins à travers toute la France : puisque les mesures incitatives ont l’air de ne plus suffire, ces députés proposent que les nouveaux médecins soient astreints les trois premières années à aller exercer dans les territoires devenus des déserts médicaux.

 

Une commune qui fait appel à un druide, l'histoire du canular breton

En attendant que ces mesures soient en vigueur (si elles jamais elles le sont un jour), ça me rappelle une magnifique histoire bretonne. C’est arrivé en 2016 à La Roche-Derrien, dans les Côtes-d’Armor : un médecin prend sa retraite sans remplaçant, le cabinet médical est débordé, il faut d’urgence trouver un successeur. La recherche ne donne rien pendant sept mois.

Alors le maire monte un canular de grand style : il fait annoncer par les médias bretons et parisiens, et par des journaux médicaux, que - faute de médecin - un DRUIDE a répondu à l’appel. "Il nous a fait bonne impression", déclare très sérieusement le maire. Forcément, puisque le druide est en réalité un acteur recruté pour la circonstance ! Le but était de mettre le monde médical face à ses responsabilités, en faisant savoir que puisque c’était comme ça les permanences médicales du vendredi seraient assurées par un druide : retour à l’Âge du Bronze.

Le plus beau est que l’Ordre druidique (qui existe légalement) écrivit au maire qu’il n’appréciait pas cette plaisanterie de la part d’un représentant de la République laïque… N’empêche que la plaisanterie était excellente. Et que maintenant, La Roche-Derrien a trouvé un médecin. Et même deux. Des vrais, par Toutatis ! 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don