Accueil
Contraception, PMA: quel coût pour la France ?
Partager

Contraception, PMA: quel coût pour la France ?

Un article rédigé par Pascale Morinière - RCF,  -  Modifié le 17 juillet 2023
La chronique des AFC Les annonces d'Olivier Véran

Le 9 septembre dernier, Olivier Véran, a annoncé que la contraception des 18-25 ans serait gratuite à partir du 1er janvier 2022. La gratuité s’appliquera aux consultations gynécologiques, aux examens biologiques ou à la pose des stérilets. Par ailleurs, le même ministre annonçait le 14 septembre dernier qu’en raison de l’afflux de demandes de PMA pour les couples de femmes ou les femmes seules, une rallonge budgétaire allait être concédée pour renforcer les moyens humains et techniques des CECOS, les centres d’Etude et de Congélation des Œufs et du Sperme. 

Pascale Morinière - AFC Pascale Morinière - AFC

Des millions d'euros supplémentaires

La première mesure de gratuité de la contraception s’élève à 21 millions d’euros par an. La seconde est une enveloppe budgétaire pour 2022-2023 de 8 millions d’euros.


Tout cela s’ajoute aux nombreuses mesures d’aide dans différents secteurs et est finalement très modeste par rapport aux nombreuses annonces de ces dernières semaines : le pass culture jeunes pour 80 millions d’euros, Marseille, 1,5 milliard, les agriculteurs, 600 millions. Pour les travailleurs indépendants, plusieurs centaines de millions, le chèque énergie, 600 millions, deux milliards supplémentaires pour la rénovation énergétique, un plan pour les chômeurs de longue durée, 500 millions pour le recrutement de policiers supplémentaires et enfin 100 milliards d’euros dans le plan de relance industrielle France 2030….
 

L'absence de politique familiale cohérente

Les annonces sur la contraception et la PMA représentent les seules mesures qui concernent directement la famille alors que les milliards de la relance coulent à flot ! L’une concerne la contraception et l’autre la procréation artificielle. Où sont donc les aides destinées à la politique familiale qui permettraient aux parents d’avoir le nombre d’enfants qu’ils souhaitent et de les élever sans angoisse pour les fins de mois ? Il serait temps de comprendre que la politique familiale n’est pas une dépense mais un investissement vital pour l’avenir et le dynamisme de notre pays. Nous espérons que les projets pour la présidentielle répondront à cette attente !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don