Accueil
RCF C’est l’été… la santé mentale en vacances ? Par Anne-Gaël Guiol
Partager

C’est l’été… la santé mentale en vacances ? Par Anne-Gaël Guiol

Un article rédigé par Anne-Gaël Guiol - RCF, le 28 juin 2024  -  Modifié le 3 juillet 2024
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale C’est l’été… la santé mentale en vacances ? Par Anne-Gaël Guiol

LA CHRONIQUE DE LA FONDATION FALRET - L’été est enfin là, le soleil est de retour et les projets de vacances se précisent, c’est plutôt une bonne chose pour notre santé mentale… Réponse avec Anne-Gaël Guiol, directrice déléguée de la Fondation Falret.

Soleil d'été © Joe Soleil d'été © Joe

Les vacances font du bien ! À ceci près qu'elles ne doivent pas ressembler à notre course effrénée quotidienne si l’on veut en faire un vrai espace de repos ! On ne le répétera jamais assez, la santé c’est la santé physique et la santé mentale ! Il s’agit donc de profiter de l’été pour déconnecter du stress et d’un rythme trépidant autant que de prendre le temps de bouger, respirer et manger sainement !

Qui dit été, dit également température élevée. De récentes études scientifiques invitent également à être vigilants sur les conséquences de la hausse des températures sur la santé mentale

 

Lors des dernières canicules, les services d’urgences psychiatriques ont enregistré une hausse de consultation d’environ 8%. Une étude américaine sur les années 2010 à 2019 a constaté que la santé mentale pouvait se dégrader au cours des épisodes caniculaires chez certaines personnes et pour différentes raisons : une moins bonne qualité du sommeil entraîne de la fatigue ou encore le stress lié à ces changements climatiques.

 

Le point de vue de 7h55 Un été pour vivre autrement, par Marie-Hélène Lafage

Et que pouvons-nous dire de l’été des personnes dont la santé mentale est fragile ou altérée ? 

 

Évidemment, comme tout le monde, elles partiront pour certaines en vacances cet été, seules, en famille ou entre amis  ! Et pour les personnes qui auraient besoin d’un soutien au quotidien, des séjours de vacances adaptées existent.

Mais avec ou sans troubles psychiques, un certain nombre de personnes restent également chez elles chaque été. Et pour des personnes en souffrance psychique qui peuvent avoir tendance à s’isoler, se retrouver à son domicile, lorsque ses proches et ses voisins partent en vacances, peut rendre cet isolement encore plus prégnant.

Nous avons déjà parlé des causes de cet isolement sur votre antenne… elles sont nombreuses. Ce peut être l’angoisse de sortir et de voir du monde, une certaine désorganisation qui fait qu’on ne sait plus par quel bout prendre le cours du quotidien, ce peut-être aussi parfois des troubles du sommeil qui décalent trop votre rythme de vie pour rester en phase avec les horaires des commerces ou des gens qui vous entourent. L’accompagnement, les soins, le soutien des proches permettent d’ajuster cela. Mais lorsque tous sont en vacances… c’est plus compliqué

 

Qu’est ce que l’on peut conseiller pour pallier cette situation ? 

 

Déjà, avoir conscience du sujet peut permettre de s’organiser et d’anticiper ! Tout le monde ne part pas en vacances en même temps, les équipes soignantes s’organisent par exemple pour assurer la continuité du suivi médical… Et puis, sans être un professionnel de santé, on peut tous avoir un petit rôle à jouer. Rester attentif à ses proches, ses voisins, oser échanger avec eux si on a l’impression que ça ne va pas, ça peut déjà être beaucoup !

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Folie ordinaire - Agir pour notre santé mentale

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don